Mal de dent : la sensibilité dentaire

Publié le 13 Juillet 2018 par La Rédaction E-Santé
La sensibilité dentaire est une douleur qui se manifeste quand on absorbe du chaud ou du froid, de l’acide ou du sucré, sans qu’il y ait de caries. Cette sensibilité dentaire s’observe principalement chez les femmes de 25 à 40 ans. Quelles sont les causes de la sensibilité dentaire ? Que faire en cas de sensibilité dentaire ?
PUB
© Istock

La sensibilité dentaire : les causes

PUB

La sensibilité dentaire est due à une mise à nu de la dentine. La dentine est normalement protégée à la fois par les gencives et par l’émail. Mais il arrive que la dentine soit exposée, dans 2 cas :- Une inflammation des gencives : si la gencive se rétracte, une partie de la racine de la dent sera mise à nu et la dentine sera donc fortement exposée au chaud, au froid.- La destruction de l’émail : la forte consommation d’aliments et de boissons acides, de même que l’usure des dents liée au bruxisme (fait de grincer des dents), peut entraîner une diminution de la couche d’émail, ou même de petits trous dans la couche d’émail.En cause ? Un brossage des dents trop agressif (brosse à dents trop dure, dentifrice trop abrasif, détartrage récent).

PUB

Que faire en cas de sensibilité dentaire ?

En cas de sensibilité dentaire, différentes mesures sont préconisées. L’usage d’une brosse à dents en soie souple, couplée à un dentifrice pour dents sensibles (dentifrice qui bouche les trous dans l’émail). De même, il faut veiller à se brosser les dents en effectuant des mouvements rotatifs de la gencive vers les dents, afin de ne pas abîmer la gencive. Si ces précautions sont insuffisantes, le dentiste peut appliquer un vernis sur la surface des dents pour protéger la dentine. S’il s’agit d’une rétractation de la gencive, alors il pourra envisager une greffe de gencive.