Le lymphome, un cancer du sang difficile à diagnostiquer

© Istock

Un lymphome est un cancer du sangqui se développe dans le système lymphatiqueet qui peut s'installer dans n'importe quelle partie du corps.

La fréquence de ce cancer a doublé en vingt ans. Le problème majeur avec le lymphome est l'absence de symptômes spécifiques, essentiels pour un dépistage précoce….

Publicité

Qu'est-ce que le système lymphatique ?

Le système lymphatique constitue un réseau de vaisseaux et de ganglions qui s'étend à travers tout l'organisme. Il est à l'origine des lymphocytes ou globules blancs, cellules clés de notre système de défenses immunitaires. Ce système protège donc le corps des maladies et des infections.

Les vaisseaux lymphatiques drainent un liquide appelé la lymphe qui véhicule les lymphocytes et c'est dans les ganglions lymphatiques notamment que sont extraits les virus, les bactéries et autres substances étrangères. Ainsi par exemple lors d'un rhume, on peut sentir des ganglions gonflés au niveau de la gorge, reflet de leur travail contre l'infection.

Publicité
Publicité

Des lymphocytes au lymphome

Il arrive parfois que des lymphocytes anormaux soient produits.

Ceux-ci peuvent alors s'accumuler et former des tumeurs. En empruntant le réseau lymphatique, ces tumeurs sont susceptibles de s'installer dans n'importe quelle partie du corps.

L'autre problème majeur rencontré avec ce cancer est le manque de spécificité de ses symptômes, ce qui est en défaveur d'un diagnostic précoce, essentiel pour améliorer la prise en charge.

Le signe le plus fréquent est la détection de ganglions enflés, parfois douloureux, souvent au niveau du cou ou des aisselles. Mais les symptômes dépendent très largement de la localisation du ganglion atteint. Ainsi, au niveau de l'aine, le lymphome peut se manifester par des jambes lourdes et des chevilles gonflées. Au niveau de l'abdomen par une gêne abdominale, des ballonnements, voire des douleurs lombaires.

L'Association France Lymphome Espoir précise que d'autres symptômes généraux sont fréquemment rapportés, notamment des frissons, de la fièvre, des sueurs nocturnes, une perte de poids inexpliquée, une fatigue et des démangeaisons.

Aucun d'entre eux n'étant spécifique, le signal indiquant qu'une consultation s'impose est leur persistance et le fait qu'ils soient inexpliqués.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 26 Novembre 2007 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 14 Septembre 2016 : 17h42
Source : Communiqué de presse de France Lymphome Espoir, 11 juillet 2007.
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :