L’homéopathie en soin de support : une aide pour mieux vivre le cancer
Publié le 23 Mai 2019 par Léa Casian

Anticiper les effets secondaires pour les éviter

“Les médicaments homéopathiques sont utilisés en complément des traitements conventionnels et s’intègrent dans une prise en charge pluridisciplinaire,” explique Yecenia Lopez Marquez, médecin généraliste formée à l’homéopathie, qui assure des consultations au service d’hépato-gastro-entérologie d’un hôpital lyonnais.

Lors de mes consultations, j'écoute la demande du patient et je me renseigne sur le stade de sa prise en charge. Ainsi, j’adapte au mieux la prescription homéopathique, qui l’aidera à mieux supporter les autres traitements.”

PUB

L’avantage de l'homéopathie est d’être compatible avec n’importe quel traitement et de pouvoir être prise à tous les moments de la maladie… Parfois, avant même avant que les effets secondaires ne se manifestent.

La Société Homéopathique Internationale de Soins de Support en Oncologie (SHISSO) a défini des protocoles homéopathiques pour la prise en charge des les potentiels effets secondaires des molécules utilisées lors des chimiothérapies.

Ainsi, les médecins homéopathes les anticipent et peuvent prescrire, en amont, des médicaments homéopathiques pour éviter au maximum ces effets néfastes. “L’homéopathie agira sur les nausées, les vomissements, les diarrhées, les constipations, les troubles de la sensibilité, les aphtes, les douleurs musculaires et articulaires, etc...”, développe Yecenia Lopez Marquez.

Après les séances de radiothérapie, l’homéopathie peut aussi réduire les sensations de brûlures ou les sécheresse de la peau.” Un traitement homéopathique individualisé qui diminue les signes indésirables provoqués par les traitements contre le cancer sans en réduire les effets positifs.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
PUB