Lentilles de contact, mode d'emploi
Publié le 10 Décembre 2001 à 1h00 par Dr Véronique Barbat
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Avant la prescription, l'examen ophtalmologique

Un examen ophtalmologique est indispensable avant de porter des lentilles. Il recherche d'éventuelles contre-indications et permet de choisir la première lentille d'essai. Les essais sont obligatoires quel que soit le type de lentille envisagée pour trouver le modèle qui convient le mieux et vérifier la tolérance de l'œil.

Plusieurs séances d'essai

Plus le défaut visuel est complexe, plus les séances d'essai risquent d'être nombreuses. Pour un astigmatisme ou une presbytie, on procède souvent par "tâtonnements", alors qu'équiper une myopie est plus facile. Hormis certains cas, les consultations d'adaptation de lentilles de contact ne sont pas remboursées par l'Assurance maladie (mais certaines mutuelles proposent un forfait).

Que corrigent les lentilles ?

Les lentilles peuvent être prescrites en cas de myopie, d'hypermétropie, d'astigmatisme, de presbytie (lentilles progressives…) et d'aphakie. L'enfant et l'adulte peuvent être équipés, sous réserve d'une bonne tolérance et du respect des règles d'hygiène et de surveillance.

Quand les lentilles sont la seule solution

Des cas particuliers ne sont pas corrigeables par lunettes. Par exemple :

  • Les déformations de la cornée qui perturbent la vision. Il s'agit soit de maladies de la cornée (kératocône), soit de cicatrices (après accident ou chirurgie)
  • Si une personne est "anisométrope" (ses deux yeux sont différents l'un de l'autre), la correction par lunettes est parfois insupportable
  • Les lentilles "pansements" soulagent certaines maladies douloureuses de la cornée.

Les lentilles souples

Les lentilles souples sont très bien tolérées. Elles épousent la forme de l'œil, sur lequel elles sont légèrement mobiles. Certaines sont jetables après un jour à un mois de port par exemple.

Risques d'infection de la cornée

Les lentilles peuvent parfois donner des complications infectieuses de la cornée, rares mais parfois graves, et qui peuvent être découvertes avec retard car les lentilles souples ont un effet "pansement" qui retarde l'apparition de la douleur. Chez les porteurs réguliers de lentilles, la cornée peut aussi développer des signes de mauvaise tolérance. Toutefois, la contactologie a très fortement progressé ces dernières années de sorte que ces complications peuvent être évitées en suivant certains conseils d'hygiène.

Eviter les infections

Règles d'hygiène

A côté des règles simples d'hygiène, à commener par bien se laver les mains avant la manipulation des lentilles ou de l'œil, n'utilisez que les lentilles prescrites par l'ophtalmologiste (marques, modèles, corrections), ne prêtez jamais vos lentilles (et ne portez pas celles des autres). Pensez à consulter le mode d'emploi du produit d'entretien prescrit en même temps que les lentilles par l'ophtalmologiste. Après avoir mis vos lentilles, videz l'étui, puis remplissez-le le soir avant d'y déposez vos lentilles. Suivez scrupulement les conseils donnés par l'ophtalmologiste puis par l'opticien. Respectez strictement, les durées de vie des lentilles jetables et les durées maximales de port quotidien conseillées par l'ophtalmologiste. Pensez aussi à l'étui de trempage qui est à changer régulièrement. Enfin sachez qu'on ne garde jamais ses lentilles pour dormir, sauf cas exceptionnels indiqué par l'ophtalmologiste.

Proscrire l'eau du robinet

Evitez tout contact des lentilles avec l'eau du robinet ! Celle-ci contient, entre autres, des parasites qui peuvent donner de redoutables abcès de cornée : les amibes. De même il ne faut pas se baigner avec ses lentilles (sauna, piscine, mer…). Pour les mêmes raisons, la salive est à proscrire.

Suivi médical

Pour se faire en toute sécurité, le port de lentilles de contact doit être contrôlé par des règles d'utilisation strictes (n'hésitez pas à demander conseil à votre ophtalmologiste et à votre opticien). Faites surveiller vos yeux régulièrement en consultant l'ophtalmologiste au moins une fois par an. Si les yeux deviennent rouges, douloureux, ou s'ils coulent, enlever ses lentilles, et demander au plus vite un avis médical.

Les produits d'entretien des lentilles

Il en existe de multiples. L'ophtalmologiste prescrit celui qui lui semble convenir le mieux au type de lentilles portées. Il faut respecter à la lettre son mode d'emploi et ne pas dépasser la date de péremption (3 mois après ouverture).

Des intolérances peuvent survenir, par exemple une allergie. Si c'est le cas, l'ophtalmologiste vous conseillera un autre produit.

Source : C. Brodaty. Comment équiper en lentilles de contact le cornées pathologiques en l'an 2000? Visions internationales avril 2000, p. 40-44. C. Brodaty. Presbytie et lentilles de contact. Visions internationales mars 2000, p. 6-10. Bulletin de la société scientifique de correction oculaire 1997.