Porter des lentilles, une pratique à haut risque ?

Porter des lentilles de contact implique le respect de certaines règles élémentaires d'hygiène et d'entretien, rendues de plus en plus simples par les produits de dernière génération. Et pourtant… Les porteurs semblent jongler avec la santé de leurs yeux en adoptant des comportements plutôt risqués.
PUB

Lentilles de contact : un manque d'hygiène démasqué

En 2006, la société Baush & Lomb retirait du marché sa solution pour lentilles souples MoistureLoc, suite à une augmentation d'infections cornéennes chez les utilisateurs de ce produit. Les investigations menées ont conclu, de manière irréfutable, que la solution n'était pas en cause mais que la marge de sécurité du produit pouvait être annihilée par un mésusage des porteurs de lentilles. La FDA (Federal Drug Administration) effectua un audit dans les différents sites de production des solutions incriminées, aux Etats-Unis d'abord puis en Europe, aucun lot ne fut mis en cause. On testa la solution dans des conditions limites de température et d'humidité et là encore la fiabilité des produits fut reconnue.

PUB
PUB

L'hypothèse du non-respect des consignes de sécurité par les utilisateurs commença alors à « germer » dans l'esprit des chercheurs...

Les porteurs de lentille : insconscients ?

C'est en récupérant les étuis, flacons et lentilles chez les patients infectés que la conjecture devint preuve. Il y avait à l'évidence un manque d'hygiène important, étuis sales, lentilles couvertes de dépôts, flacons sales et périmés. Après une investigation plus poussée, on s'aperçut que certains porteurs ne jetaient pas la solution de leur étui chaque matin après la pose de leurs lentilles, mais rajoutaient tous les soirs de la solution neuve dans l'étui resté ouvert toute la journée (phénomène du topping off). De toute évidence, l'éducation des porteurs de lentilles est largement à reconsidérer.

Publié le 02 Juin 2008 | Mis à jour le 18 Septembre 2015
Auteur(s) : Sam Cardinal, journaliste santé
Source : Côté santé, mai 2008.