Le gingembre aiderait à lutter contre la gastro-entérite de l’enfant

© Istock

Le gingembre serait une plante efficace pour traiter les vomissements des enfants qui souffrent de gastro-entérite aiguë. Son efficacité avait déjà été montrée contre les nausées pendant la grossesse.

Publicité

Le gingembre se révèle encore une fois particulièrement efficace contre les nausées et vomissements. Déjà reconnu pour ses vertus pendant la grossesse ou la chimiothérapie voilà maintenant que son efficacité s'étend aux enfants souffrant de gastro-entérite aiguë.

Lors du Congrès annuel de l'ESPGHAN (Société européenne de gastroentérologie, hépatologie et nutrition pédiatrique), des chercheurs ont dévoilé les résultats de leur étude sur cette racine.

Le Dr Roberto Berni, chercheur principal de l'étude, ainsi que son équipe ont comparé l'efficacité du gingembre et d'un placebo sur 141 enfants âgés de 1 à 10 ans et souffrant de gastro-entérite aiguë.

Publicité
Publicité

Les résultats ont montré que le nombre de vomissements était inférieur à 20 % pour le groupe traité avec du gingembre. De plus, le nombre d'enfants à avoir manqué l'école étaient 28 % moins nombreux dans le groupe traité avec du gingembre que dans l'autre.C'est la première fois qu'une étude prouve l'efficacité de cette racine sur les enfants.

La gastro responsable de 15 % des décès

Outre le confort des enfants, cette découverte pourrait avoir une portée plus large."La gastro-entérite aiguë n'est pas seulement désagréable pour les enfants, elle représente un fardeau important pour les parents, les écoles et le système de santé", indique le Dr Berni.

L'équipe de chercheurs ne compte pas s'arrêter là. En effet, "les projets de recherche devraient maintenant tenter de savoir si le gingembre pourrait également être efficace dans le traitement des enfants qui souffrent de vomissements réguliers mais qui n'ont pas de gastro-entérite aiguë", conclut-il.

La gastro-entérite aiguë touche tous les enfants au moins une fois au cours des trois premières années de leur vie. De plus, les trois quarts souffrent de vomissements qui empêchent la réhydratation orale. C'est pour cela que cette maladie peut se révéler dangereuse.

Si en Europe le taux de mortalité est faible pour cette maladie, elle met à mal le système de santé. En effet, elle représente 87 000 visites à l'hôpital par an et près de 700 000 consultations externes.

PUB
PUB
PUB