Lapin

Bien que le lapin soit un mammifère, il n'est pas classé dans les viandes mais dans les volailles ou dans les gibiers quand il est lapin de garenne.
PUB

NUTRITION

L'élevage du lapin existe depuis fort longtemps. Au 17ème siècle, celui dit "de clapier" ou "de chou" était déjà cuisiné de nombreuses façons. Facile à nourrir, se contentant de céréales, d'herbes et d'épluchures de légumes, il sautait facilement dans les casseroles fermières. D'autant plus que le lapin est prolifique. Dès cinq mois, la lapine est fécondable. Elle met facilement à bas deux à douze petits lapins après 31 jours de gestation qu'elle nourrit ensuite pendant autant de temps. Au terme d'une vie normale (7 ans), elle peut avoir donné naissance à 200 lapins.

Différentes espèces

Il en existe une cinquantaine de races de lapins aux pelages de couleurs différentes. Certains, exceptionnels, peuvent peser jusqu'à 10 kg.Les plus courantes et celles qui sont élevées sont le Géant blanc du Bouscat (5 à 6 kg), le Géant des Flandres (5 à 7 kg), le Géant papillon français (5 à 6 kg), le lièvre belge (3 à 4 kg), le Néo-zélandais (4 à 5 kg), le Normand (3 à 4 kg), le Rex du Poitou ( 3 à 4 kg).Le lapin de garenne vit dans les garrigues, les landes, les collines couvertes de buissons ras. On en trouve pendant les périodes de chasse. Il mesure environ 40 centimètres pour un poids de 2 kg. Sa chair est très différente, plus ferme, plus forte en goût et plus savoureuse.Les lapins couramment commercialisés sont abattus entre l'âge de 12 semaines et 3 mois : ils pèsent de 1,5 à 3 kg environ. Plus ils sont jeunes et petits, plus leur chair est évidemment tendre.

Guide: 

Publié le 24 Août 2001 | Mis à jour le 13 Septembre 2007
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB
PUB

Contenus sponsorisés