Lady Gaga souffre de stress post traumatique développé après des viols

Lady Gaga est revenue sur les viols qu’elle a subis à 19 ans et leurs conséquences dans le nouveau talk show d’Oprah Winfrey. La chanteuse a révélé qu’ils ont provoqué chez elle un syndrome post-traumatique.
© abacapress

Lady Gaga s’est confiée sans tabou sur les viols qu’elle a subis à 19 ans lors de la première émission du nouveau projet d’Oprah Winfrey “2020 Vision : Your Life in Focus”. Lors de ce talk-show organisé comme une tournée, l’interprète de Bad Romance a révélé à la reine des interviews confession qu’elle gardait encore des séquelles de ce traumatisme.

Lady Gaga : un stress post-traumatique après plusieurs viols

Lady Gaga avait levé le tabou sur les agressions sexuelles et évoqué son propre drame lors de la sortie de sa chanson “Till it Happens to You” (jusqu’à ce que cela vous arrive) en 2015. Au cours de la première émission d’Oprah Winfrey filmée à Fort Lauderdale le 4 janvier dernier, elle est revenue sur ce drame personnel. “J'ai été violée à plusieurs reprises à l'âge de 19 ans”. Si elle n’a pas révélé le nom de son agresseur, elle a précisé qu’elle le connaissait depuis son enfance.

Elle a ensuite expliqué “j'ai développé un stress post-traumatique à la suite d’un viol et en l'absence de traitement de ce traumatisme. Je n'avais personne pour m'aider, je n'avais pas de thérapeute, je n'avais pas de psychiatre, je n'avais pas de médecin pour m'aider”.

Lady Gaga : déni et mutilation 

Lady Gaga reconnaît avoir vécu plusieurs années dans le déni "Je suis soudain devenue une star. Je parcourais le monde en allant de la chambre d’hôtel au garage en limousine, en passant par la scène, et je ne m’en suis jamais occupée". Mais le traumatisme s’est finalement rappelé à elle “tout d’un coup, j’ai commencé à ressentir cette douleur intense dans tout mon corps qui imitait ce que je ressentais après mon viol”, a confié l’artiste oscarisée pour son rôle “A Star Is Born”.

La chanteuse a retourné cette souffrance contre elle-même et a eu recours à l’automutilation : "Vous voyez le sang, vous vous sentez chaotique. Puis vous tombez dans une spirale où vous perdez le contrôle.” Elle prévient son public “En fait, cela ne sert à rien. Cela ne va que rallonger la durée de cette spirale névrotique au lieu de la raccourcir. Ma mère et moi disons toujours avec la Born This Way Foundation 'Parle-moi de ta douleur, ne me la montre pas”.

Lady Gaga : sa fibromyalgie liée à ses viols ?

La chanteuse souffre depuis plusieurs années de fibromyalgie, un syndrome douloureux chronique. Dans un entretien accordé à Vogue en 2018, elle a confié que - pour elle - ses agressions sexuelles et sa maladie sont liées. “Chacun vit sa propre relation avec ce genre de traumatisme. Personnellement, je ne veux toujours pas y croire”, avait-elle expliqué.

Près de 2% des Français sont atteints de ce mal chronique. Il touche principalement des femmes. Les patients souffrent de fatigue chronique ainsi que de douleurs chroniques diffuses au niveau des tendons, des articulations et des muscles. On remarque également un affaiblissement de l'organisme (asthénie), des troubles du sommeil et cognitifs, des troubles de la sensibilité tactile (paresthésies) ou encore des troubles fonctionnels digestifs...

Stress post-traumatique : qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome de stress post-traumatique est un trouble anxieux qui se manifeste après une expérience traumatisante. Cette réaction se développe lorsque l'intégrité physique ou psychologique de la personne (ou celle de ses proches) a été menacée ou effectivement atteinte.

Les symptômes apparaissent généralement dans les 3 premiers mois suivant le traumatisme. Toutefois, certains patients peuvent aussi les voir apparaître plusieurs mois ou années après.

Les signes d’un trouble de stress post-traumatique sont :

  • un sentiment de peur intense ou d’impuissance. Il est accompagné le plus souvent de palpitations cardiaques, d’une respiration rapide, de tremblements, de frissons ou de transpiration excessive ;
  • des flash-back ;
  • des pensées obsédantes ;
  • une attaque de panique ;
  • des phobies ;
  • une difficulté de concentration ;
  • un trouble du sommeil ;
  • un état d’alerte continuel.

Il est important que consulter lors de l’apparition des signes, car ils peuvent conduire à un syndrome dépressif, des idées suicidaires ou une conduite addictive. La maladie se traite par une psychothérapie, des médicaments ou une combinaison des deux.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.