La différence entre un stérilet au cuivre ou hormonal

© Istock
Parmi les modes de contraception utilisés en France, le stérilet ou DIU (Dispositif Intra-Utérin) arrive en seconde position derrière la pilule. Il en existe deux types : le DIU au cuivre et le DIU hormonal. Quelles sont les différences entre les deux ?
Publicité

Le stérilet au cuivre

Le stérilet au cuivre se présente sous la forme d’un T de 3 cm environ, placé dans la cavité utérine. Le fil de cuivre qui l’entoure va jouer un rôle contraceptif par deux biais : il rend caduque l’action des spermatozoïdes grâce à l’oxyde de cuivre dégagé et, par ailleurs, il crée une inflammation locale empêchant la nidation. La femme continue à avoir ses règles, voire à avoir des règles plus abondantes qu’avant la pose du contraceptif, puisqu’il n’y a aucune prise d’hormones. Les syndromes prémenstruels demeureront aussi. Le stérilet au cuivre doit être changé tous les 5 à 10 ans. Sa fiabilité est élevée, de l’ordre de 99,2 %.

Publicité
Publicité

Le stérilet hormonal

Contrairement au stérilet au cuivre, le DIU hormonal dispose d’un petit réservoir contenant une hormone chimique proche de la progestérone produite par les ovaires lors de l’ovulation. Cette hormone, diffusée en continu sur la paroi utérine, va empêcher la muqueuse utérine de s’épaissir et donc empêcher la nidation. Le DIU hormonal va donc par ce biais limiter fortement le volume des règles, voire les faire cesser totalement et avec elles, les symptômes prémenstruels. Comme toute prise d’hormones, cette contraception peut entraîner la survenue d’acné et une prise de poids, mais ces cas restent peu nombreux. Le réservoir se vidant au bout de 5 ans, le DIU hormonal doit être changé tous les 5 ans. Son efficacité est légèrement supérieure à celle du DIU au cuivre : de l’ordre de 99,8 %.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 27 Avril 2018 : 18h00