Kim Kardashian : sa mère porteuse sur le point d'accoucher

Publié le 10 Mai 2019 par Sophie Raffin, journaliste santé
Kim Kardashian et son mari Kanye West vont bientôt être parents pour la 4eme fois. Mais Kim Kardashian a choisi de ne pas porter elle-même son enfant. Elle souffre en effet de pré-éclampsie et placenta accreta. C'est donc la mère-porteuse du couple qui vient d'entrer à la maternité pour accoucher.
PUB
© abacapress

Kim Kardashian et son mari Kanye West sont sur le point d’accueillir leur 4è enfant. Selon le site TMZ, le couple est actuellement à la maternité où leur mère-porteuse est en train d'accoucher.

L'heureuse nouvelle a été confirmée rapidement dans l'émission de la présentatrice d'Ellen DeGeneres qui recevait Kris Jenner, la mère de la star de télé-réalité. Souhaitant faire une surprise à la matriarche de la célèbre famille américaine, l'animatrice avait fait venir sa fille Kloé ainsi que 6 de ses petits-enfants dont les enfants de Kim.

La plus jeune des filles Kardhashian a alors annoncé en direct "ma mère ne le sait même pas, mais la mère porteuse de Kim est en train d'accoucher, alors elle est à l’hôpital".

De nouvelles grossesses trop risquées

Malgré des difficultés pour tomber enceinte, Kim Kardhashian a porté ses deux premiers enfants. C'est lorsqu'elle en a souhaité un troisième qu'elle a dû se tourner vers la gestation assistée pour des raisons de santé.

PUB

Après la naissance de sa fille Chicago via une mère-porteuse en janvier 2018, elle avait expliqué sur son site internet "J'ai toujours été honnête avec vous quant à mes grossesses. La pré-éclampsie et la placenta accreta (insertion du placenta dans le myomètre, ndlr) rendent les grossesses risquées. Quand j'ai voulu avoir un troisième bébé, mes médecins m'ont avertie des risques", puis elle avait ajouté "Après avoir exploré de nombreuses options, Kanye et moi avons décidé de faire appel à une mère porteuse (...). Notre bébé est biologiquement le mien et celui de Kanye" . La star avait enfin confié : "Les gens supposent que c'est mieux parce que vous n'avez pas à faire face aux changements physiques, à la douleur ou aux complications de l'accouchement, mais pour moi, c'était difficile de ne pas porter mon propre enfant".

PUB

Si on ne sait pas encore si le nouveau-né aura un nom aussi original que ses sœurs North (5ans) et Chicago (1 an) ou son frère Saint (3 ans), la star américaine a confirmé il y a plusieurs mois qu'elle allait avoir un petit garçon.

Les symptômes de la pré-éclampsie

La pré-éclampsie est une affection développée uniquement pendant la grossesse, qui se caractérise par une élévation de la pression artérielle (hypertension supérieure à 14/9 mmHg) après la 20e semaine d’aménorrhée et par l'apparition d’un excès de protéines dans les urines (protéinurie : >300 mg/24h).

Outre l'hypertension, les futures mamans peuvent souffrir de maux de tête, de douleurs abdominales, de troubles visuels (hypersensibilité à la lumière, "mouches", taches ou brillance devant les yeux), de vomissements, d'une diminution ou d'un arrêt des urines ou encore d'œdèmes...

Pré-éclampsie : 64 000 décès chaque année

Selon l’OMS, la pré-éclampsie touche 8 370 000 femmes dans le monde chaque année et est responsable de 64 000 décès, dont une vingtaine en France et 15 % des naissances prématurées.

L'organisation précise que cette affection est responsable d'un tiers des naissances de grands prématurés et reste la 2e cause des décès maternels, après les hémorragies de la délivrance.

Le Placenta accreta, c'est quoi ?

Le placenta accreta – l'autre complication qui rend les grossesses très déconseillées pour Kim Kardashian – est une anomalie du positionnement du placenta. Il est fixé au myomètre (la couche interne musculeuse de la paroi utérine qui travaille pendant l'accouchement) au lieu d'être sur sur l'endomètre utérin. Cette pathologie est principalement observée chez des femmes qui ont déjà subi une césarienne ou celles qui ont accouché à plusieurs reprises, et qui ont des lésions.

Les futurs mamans souffrant de cette anomalie ont un risque très élevé de faire une hémorragie pendant l'accouchement.

Mots-clés : Grossesse, Bebe, Accouchement, Pma
PUB

A lire aussi

Vocabulaire de la grossesse

Grossesse et pré-éclampsie : des symptômes à reconnaître

Diabète gestationnel : les taux à ne pas dépasser

Tabac : quels sont les risques pendant la grossesse ?

L'éclampsie

Plus d'articles