L'IRM rendrait-elle sourd ?

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 06 Mai 2002 : 02h00
L'imagerie par résonance ou IRM est une technique efficace pour obtenir des images du corps humain dans différents plans de coupe. Cependant le bruit généré au cours de l'examen est susceptible d'engendrer des pertes auditives.
PUB

L'imagerie par résonance magnétique est une technique d'imagerie médicale particulièrement indiquée pour diagnostiquer les maladies du système nerveux central ou celles qui atteignent le squelette ou les articulations. Au cours de l'examen, le corps du patient est soumis à un fort champ magnétique et la densité des tissus en protons (particules élémentaires chargées positivement) est déterminée. Cette technique fournit des images du corps humain dans différents plans de coupe (horizontaux, verticaux ou obliques), ce qui permet de localiser une lésion et d'en mesurer précisément les contours.Les images obtenues sont encore plus précises que celles obtenues par scanner, notamment dans certaines zones comme la moelle épinière. Cependant, cet examen est particulièrement bruyant. Le Pr Radomski rapporte dans le journal médical britannique « Lancet » l'existence de dysfonctionnements cochléaires (partie de l'oreille interne servant à l'audition) chez les personnes ayant subi des examens par IRM. Ces anomalies sont confirmées par une perte auditive moyenne de 1,84 décibels chez les patients ayant passé une IRM contre seulement 0,43 décibels chez les personnes servant de contrôles.Ces anomalies sont systématiquement détectées, même lorsque des protections auditives sont portées au cours de l'examen. Il est néanmoins important de porter des protections adaptées et correctement positionnées, de façon à limiter les effets.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 06 Mai 2002 : 02h00
Source : Radomskij, Lancet 2002 ; 359, n°9316, 27 avril 2002.
PUB
PUB
A lire aussi
IRM : pour une exploration en douceur de nos artèresPublié le 04/02/2002 - 00h00

L'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) s'applique dorénavant à l'exploration des vaisseaux sanguins et donne des résultats fiables. Moins traumatisantes que les coronarographies pour les malades et plus facile à mettre en oeuvre, elle pourrait les remplacer de façon avantageuse dans...

Radios, scanners, IRM : pourquoi il faut être prudentPublié le 15/07/2013 - 14h59

Nous devons beaucoup à l’imagerie médicale. De la simple fracture au cancer à ses premiers stades, elle nous permet de détecter, et donc de soigner efficacement, beaucoup de problèmes. Mais en abuser peut aussi nuire à la santé. Explications et conseils de prudence.

Plus d'articles