Interview : " la bouche est au carrefour de toute la santé "

Un tiers des Français ne consultent pas chaque année leur dentiste, alors qu'il faudrait lui rendre visite une à deux fois par an. Un Français sur trois se lave les dents moins de deux fois par jour, alors qu'il faudrait le faire trois fois et y consacrer 3 minutes. Selon le Dr Patrick Hescot, président de l'Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD), on peut faire beaucoup mieux…
PUB

e-sante : La santé bucco-dentaire des Français est-elle bonne ?

Dr Patrick Hescot : Aujourd'hui, un tiers des Français sont en très bonne santé bucco-dentaire. Celle des enfants est au-dessus de la moyenne européenne. Cependant, on peut faire beaucoup mieux. Sachant qu'être en bonne santé bucco-dentaire, c'est consommer des produits d'hygiène (dentifrices, brosses à dents), il existe encore une marge avant d'atteindre une excellente santé bucco-dentaire.

PUB
PUB

e-sante : Comment peut-on l'améliorer ?

Dr Patrick Hescot : En faisant de la promotion. Il faut donner aux Français des raisons d'être en bonne santé, afin qu'ils aient l'envie, le désir, d'entretenir une bonne santé bucco-dentaire.Pour ce faire, il est nécessaire d'argumenter sur les aspects positifs : comment avoir une vie sociale, une vie amoureuse et comment goûter au plaisir de la bouche (bien manger et bien boire), si on n'est pas en bonne santé bucco-dentaire. Il faut redonner à la bouche toute sa valeur, en termes sensoriel, mais aussi médical, parce qu'on sait que la bouche est au carrefour de toute la santé. Beaucoup de microbes passent par la bouche et de nombreuses maladies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires ou les rhumatismes, sont liées à des problèmes bucco-dentaires.

Publié le 16 Août 2005
Auteurs : Rédaction E-sante.fr