Insuffisance rénale, maladie en forte progression

Près de 3 millions de Français sont touchés par une insuffisance rénale. Les trois causes majeures sont l'hypertension artérielle, le diabète sucré et l'allongement de la durée de vie. On comprend ainsi pourquoi cette maladie est en forte croissance, avec une augmentation des cas de 5 à 7% chaque année.
PUB

L'insuffisance rénale chronique est la perte irréversible des fonctions du rein, consécutive à une destruction progressive des unités fonctionnelles du rein appelées néphrons, lesquelles assurent le travail d'excrétion et de sécrétion. Les premiers signes d'insuffisance rénale apparaissent lorsqu'il ne reste plus qu'un tiers de néphrons fonctionnels.On estime à 2,8 millions le nombre de Français touchés à des degrés divers. Pour certains d'entre eux, l'évolution se fera vers une défaillance terminale qui justifiera la prise en charge par un traitement de suppléance, la dialyse ou la greffe rénale. Plus de 50.000 personnes présentent une insuffisance rénale terminale : 30.800 sont traitées par dialyse et 20.400 ont bénéficié d'une greffe rénale. Les causes Trois causes majeures ont été déterminées : l'hypertension artérielle, le diabète de type 2 (25% des cas d'insuffisance rénale en dialyse) et le vieillissement de la population. Il faut ajouter notamment, les infections rénales chroniques, certaines intoxications médicamenteuses et certaines maladies génétiques.Une maladie silencieuse Au stade précoce, elle est totalement asymptomatique et silencieuse. Elle évolue durant plusieurs années avant qu'apparaissent les premiers signes : manifestations digestives, cardiaques, neurologiques ou cutanées. Pendant très longtemps, elle peut passer inaperçue et n'être révélée que par un bilan biologique (dosage de la créatinine) à l'occasion d'un diabète, d'une infection urinaire, d'une hypertension artérielle, de calculs rénaux, d'albumine dans les urines, d'une infection sévère, d'une anémie inexpliquée, etc. Toutes ces manifestations peuvent être soit la cause, soit la conséquence d'une insuffisance rénale. Parfois aussi, l'attention est attirée par une prise de poids rapide, l'apparition d'oedèmes, un changement anormal de couleur des urines, une perte d'appétit ou une fatigue excessive.Il faut retenir que la prise en charge doit être la plus précoce possible afin de freiner au maximum la destruction des reins. Pour cela, le dépistage doit cibler les populations à risque, soit les personnes atteintes de diabète, d'hypertension, d'ischémie coronarienne, d'uropathie, de maladie rénale familiale, etc. Quels sont les signes d'une insuffisance rénale chronique ?

  • Une élimination inadaptée entre les entrées et les sorties de l'eau et du sel.
  • L'accumulation de déchets toxiques dans le sang : urée, créatinine.
  • La diminution du calcium et l'augmentation du phosphore dans le sang.
  • Une diminution de la production des globules rouges, responsable d'une anémie.
Publié le 13 Septembre 2005
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Communiqué de presse de l'Association Liaison, information en néphrologie (LIEN), 29 juillet 2005.