Infection à streptocoque B : quels risques de transmission pendant l'accouchement ?
Publié le 21 Avril 2014 par Rédaction E-sante.fr

Streptocoque B : quel traitement pour le bébé ? Quelle prévention ?

Le traitement du nouveau-né repose sur l’administration d’antibiotiques dans les 48 heures suivant la naissance (amoxicilline, gentamicine) et sur une durée de 10 jours à 3 semaines en fonction des localisations infectieuses.

Quelle prévention ?

Il est recommandé aux femmes enceintes d’effectuer un dépistage systématique du streptocoque B, idéalement entre 34 et 38 semaines d’aménorrhée.

PUB

Si la future mère est porteuse de la bactérie, un traitement antibiotique est prescrit par voie intraveineuse (pénicilline ou amoxicilline, ou macrolide en cas d’allergie), dès le début du travail et jusqu’à ce que l’accouchement soit terminé, afin de prévenir le risque de transmission de la bactérie au moment où le bébé risque le plus d’être infecté. On considère qu’en l’absence de symptômes d’infection chez une femme enceinte, il n’est pas utile de lui administrer des antibiotiques avant le début du travail.

À savoir

  • L'accouchement par césarienne ne protège pas le bébé.

  • Les risques de transmission sont accrus en cas d’accouchement prématuré avant la 37e semaine de grossesse ou de rupture de la poche des eaux.

  • Dans tous les cas, l’allaitement est possible car la bactérie ne se transmet pas via le lait maternel.

  • A ce jour, il n’existe pas de vaccin contre les infections à streptocoque B, mais différentes approches vaccinales sont actuellement testées par les chercheurs.
Source : Institut Pasteur, http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/fiches-info/streptocoques-et-b.
La rédaction vous recommande sur Amazon :