Il meurt après avoir mangé trop de réglisses !

L’amour d’un homme de 54 ans pour la réglisse lui a coûté la vie. Sa grande consommation de ce bonbon, dangereux à haute dose, l’a conduit à faire un infarctus.
© Adobe Stock
Sommaire

Un ouvrier du bâtiment du Massachusetts avait une passion dévorante pour la réglisse. Il mangeait au moins un paquet et demi de bonbons par jour. Cette habitude lui a été fatale. 

Il avait changé de bonbons quelques semaines plus tôt

Le cinquantenaire avait remplacé ses bonbons aux fruits préférés par leur version à la réglisse. En revanche, il n’avait pas modifié les quantités ingurgitées au cours de la journée. Sa gourmandise a provoqué un drame. Il a fait un arrêt cardiaque alors qu’il était au restaurant deux semaines après son "changement de régime". Les secouristes sont parvenus à le ranimer, mais il est décédé le lendemain à l’hôpital. 

Ses médecins ont découvert qu’il avait un taux de potassium dangereusement bas, ce qui entraîne entre autres des problèmes du rythme cardiaque. En prenant sa connaissance de consommation de bonbons, les professionnels ont compris immédiatement l’origine de son infarctus. "Même une petite quantité de réglisse que vous mangez, peut augmenter votre tension artérielle", a expliqué le Dr Neel Butala, cardiologue au Massachusetts General Hospital, dans la revue scientifique New England Journal of Medicine.


Réglisse et infarctus : l’acide glycyrrhizique en cause 

Dans l’article scientifique, les professionnels de la santé rappellent que le zan, les rouleaux et autres gourmandises à base de réglisse peuvent être dangereux pour le cœur en raison de la présence d’acide glycyrrhizique. Cet édulcorant qui a un pouvoir sucrant de 30 à 50 fois supérieur à celui du saccharose à poids égal, cause une baisse du taux de potassium dans le corp s. 

Ce trouble -appelé hypokaliémie lorsque la concentration de l’élément chimique est inférieur à 3,5mmol/l - est susceptible d’entrainer des arythmies, insuffisances cardiaques et même une pression artérielle anormalement élevée. Et comme le met en lumière le drame survenu aux États-Unis d’Amérique, une carence en potassium peut conduire dans les cas les plus graves à la crise cardiaque. 

Les auteurs de l’étude de cas rappellent que l’acide glycyrrhique n’est pas uniquement présent dans les confiseries. Il se trouve dans d’autres mets aromatisés à la réglisse. Le cardiologue Dr Robert Eckel a expliqué à la presse américaine : "C'est plus que les bâtons de réglisse. Cela peut être des bonbons à la gelée, des t hés à la réglisse, beaucoup de choses en vente libre". Il poursuit sa mise en garde. "Même certaines bières, comme les bières belges, contiennent ce composé", rappelle-t-il.

L’édulcorant est également présent dans certains tabacs à mâcher, les chewing-gums à la réglisse ou encore dans la plupart des pastis sans alcool. 

Toutefois pas de panique. Les médecins précisent qu’un décès causé par un excès de réglisses est un cas extrême et rare. En effet, des réglementations ont été prises pour encadrer l’usage de l’acide glycyrrhizique. Des études ont également été menées pour déterminer la quantité de réglisse à ne pas dépasser par jour. 

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.