L'huile essentielle de géranium rosat : véritable élixir pour la peau !

© Fotolia

Convoité par les parfumeurs pour son odeur douce et sucrée, le géranium rosat est aussi apprécié pour ses propriétés médicinales et anti-rides.

Utilisé sous forme d’huile essentielle, il devient un véritable élixir pour la peau, tant pour la soigner que pour la sublimer.

Tout savoir sur l'huile essentielle de géranium rosat...

PUB

Originaire d’Afrique du Sud, le géranium rosat, aussi appelé géranium d’Égypte.

Il est traditionnellement cultivé au Maghreb, à la Réunion et à Madagascar. Des plantations existent aujourd’hui un peu partout dans le monde.

Soulager les petites plaies grâce à l’huile essentielle de géranium rosat

L’huile essentielle (HE) de géranium rosat permet de diminuer voire d’arrêter les saignements légers.

Cicatrisante, anti-inflammatoire et antibactérienne, elle est idéale pour soigner les petites coupures après le rasage ou l’épilation mais aussi les brûlures légères, les piqûres et les boutons d’acné. Elle aide aussi à lutter contre l’eczéma, les aphtes et les saignements des gencives.

PUB
PUB

Comment utiliser l’huile essentielle de géranium rosat ?

Avant d’être appliquée sur une plaie propre et sèche, l’huile essentielle de géranium rosat doit être délayée préalablement dans une huile végétale (de calendula par exemple) à raison d’une ou deux gouttes pour une cuillerée à café d’huile. Elle peut également être utilisée pure pour certaines actions ciblées : une goutte sur un pansement en cas de piqûre par exemple ou une goutte à masser sur la gencive enflammée.

Endiguer les mycoses

L’huile essentielle de géranium rosat permet aussi de lutter contre les mycoses (champignons) : elle peut être associée à un traitement antifongique pour renforcer son efficacité.

En cas de mycose vaginale ou urinaire, massez le pelvis avec une ou deux gouttes diluées dans de l’huile végétale : les huiles essentielles pénètrent par la peau et sont efficaces même sans application directe.

Publié le 07 Avril 2014 | Mis à jour le 25 Avril 2017
Auteur(s) : Marion Garteiser, journaliste santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :