Herpès ophtalmique : les symptômes à connaître

© Istock
L’herpès de l’œil ou herpès ophtalmique nécessite un traitement, car cette affection peut être grave. En cas de doute, il est préférable de consulter, car l’herpès oculaire a des symptômes similaires à ceux d’une simple conjonctivite.
Publicité

Herpès de l’œil : définition

L’herpès oculaire communément appelé herpès ophtalmique touche rarement les deux yeux. Il est dû à un germe dont le plus fréquent est HSV 1 (Herpes simplex virus de type 1). Cette affection de l’œil peut être extrêmement grave en l’absence de prise en charge. Elle nécessite une greffe de la cornée dans 2 cas sur 10. En cas de récidive, elle peut entraîner la cécité. C’est une affection contagieuse. Il suffit en effet de gratter un bouton d’herpès puis de se frotter l’œil pour développer un herpès oculaire.

Publicité
Publicité

Herpès oculaire : les symptômes

Discrets au début, les symptômes de l’herpès oculaire sont sensiblement les mêmes que ceux d’une conjonctivite, à savoir :

- une sensation de grain de sable dans l’œil,

- parfois des démangeaisons ou une sensation de brûlure de l’œil,

- les paupières qui gonflent,

- l’œil rouge,

- des larmoiements.

Ce qui permet de différencier l'herpès ophtalmique de la conjonctivite est la présence de vésicules autour de l’œil contaminé.

Pas de collyre dans les yeux en cas d’herpès oculaire

Il ne faut pas appliquer de collyre contenant un corticoïde pour soulager les symptômes de l’herpès de l’œil, car cela aurait pour effet d’étendre l’ulcération. Le meilleur moyen de prendre soin de la santé de ses yeux est de consulter un ophtalmologiste sans attendre et de ne jamais recourir à l’automédication.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 06 Juin 2018 : 16h01