Grossesse : poids et digestion, des problèmes fréquents

Sommaire

Problèmes de poids pendant la grossesse

Nausées, vomissements, remontées acides sont dessymptômes du début de la grossesse qui peuvent vous empêcher de vous alimenter correctement.

Vous devez donc surveiller votre poids en vous pesant une à deux fois par mois.

Si vous n'en prenez pas ou si vous en perdez, consultez votre médecin.

Inversement, si vous prenez trop de poids, discutez-en avec votre médecin afin de définir avec celui-ci les variations de poids possibles et la démarche à suivre.

En moyenne, on conseille une prise de 12 kg pour favoriser unegrossesse et un accouchement sans complication, et ensuite un retour aisé à votre poids antérieur

Il ne s'agit cependant que d'une moyenne.

Il faut également savoir que durant la première moitié de grossesse, la prise de poids moyenne est faible : 4 à 5 kg, et devient plus importante par la suite.

Une alimentation variée et équilibrée est normalement suffisante pour couvrir les besoins de la mère et du foetus. Inutile de manger pour deux.

Dans tous les cas, les régimes amaigrissants, quels qu'ils soient, sont contre-indiqués au cours de la grossesse.

Attention au soja et aux phytostérols durant la grossesse !

Durant la grossesse, certains éléments sont à favoriser. C'est le cas de la vitamine B9 (folates), du calcium, de la vitamine D, du fer, et de l'iode.

Inversement, il existe des interdits (alcool et tabac) et des aliments à éviter ou à consommer avec modération (foie et produits à base de foie, caféine).

Qu'en est-il du soja, des produits à base de soja et des phytostérols ?

Le soja et ses produits dérivés contiennent des phyto-estrogènes, lesquels peuvent avoir des effets indésirables sur les foetus des animaux. Par prudence, ils sont donc à éviter pendant la grossesse.

  • Evitez les compléments alimentaires contenant des extraits de soja.

  • Limitez les aliments à base de soja (pas plus d'un par jour) : tonyu ou jus de soja, tofu, desserts à base de soja.

    Quant aux margarines, yaourts et autres boissons lactées enrichis en phytostérols, ils sont réservés aux personnes qui ont trop de cholestérol et déconseillés aux femmes enceintes (même si elles ont trop de cholestérol) car les risques ne sont pas connus.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes), " Guide nutrition pendant et après la grossesse ", septembre 2007.