Grippe : comment soulager une toux sèche

Publié le 12 Novembre 2018 par La Rédaction E-Santé
© Istock

Un des symptômes importants de la grippe est bien souvent une toux sèche, c’est-à-dire une toux d’irritation particulièrement pénible. Comment peut-on soulager efficacement une toux sèche en cas de grippe ?

PUB

Médicaments contre la toux sèche

Les médicaments utilisés pour lutter contre la toux sèche et la soulager sont des médicaments antitussifs. Ils visent à diminuer le réflexe de la toux et sont utilisés chez les personnes qui éprouvent des difficultés à dormir en raison de la toux. La plupart du temps, il vous faudra une prescription médicale pour vous procurer ces sirops. C’est par exemple le cas avec les antitussifs opiacés à base de codéine ou de dextrométhorphane. Dans certains cas, si la toux sèche et irritante survient essentiellement la nuit, les médecins peuvent également prescrire des antitussifs antihistaminiques, notamment ceux à base d’oxomémazine. Attention toutefois, aucun médicament contre la toux ne doit être utilisé plus de quelques jours sans avis médical.

Plantes contre la toux sèche

De nombreuses plantes antitussives peuvent être employées en cas de toux sèche. On pourra d’ailleurs en associer plusieurs entre elles pour combiner leurs actions. Une combinaison très efficace est celle qui a recours au thym et à la guimauve. En effet, cette dernière exerce une action émolliente (elle détend les tissus) et anti-inflammatoire qui complétera à merveille les propriétés antitussives, antivirales et antiseptiques du thym. Vous pouvez boire une tisane (infusion de 10 minutes) de chacune de ces plantes en alternance à boire chaudes et pourquoi pas avec une cuillerée de miel tout au long de la journée. La cannelle est également une plante efficace pour soulager la toux sèche lorsqu’on la prépare sous forme d’infusion. De même, les infusions d’oignon sont très intéressantes pour lutter contre la toux sèche en favorisant la production de mucus. Enfin, vous pouvez réaliser plusieurs fois par jour des gargarismes au vinaigre de cidre (utilisez de préférence un vinaigre biologique) en faisant chauffer deux cuillerées à soupe de vinaigre dans une demi-tasse d’eau avec une pincée de sel.

PUB
PUB

Huiles essentielles pour soulager la toux sèche

Vous pouvez aussi utiliser les huiles essentielles de cyprès toujours vert et de myrte rouge (notamment en cas de quintes de toux sèche) qui vont être à la fois antispasmodiques, antitussives, décongestionnantes et mucolytiques (elles fluidifient le mucus). Concrètement, déposez une goutte de chacune de ces huiles essentielles dans une cuillerée de miel ou d’huile d’olive et prenez ce mélange trois ou quatre fois par jour (attention, on n’utilise jamais d’huile essentielle chez un enfant de moins de 6 ans). Vous pouvez aussi utiliser ces huiles, ainsi que celle d’eucalyptus radié, en diffusion atmosphérique ou en inhalation (pensez à bien fermer les yeux pour ne pas les irriter). Par ailleurs, humidifier votre chambre à coucher limitera la toux sèche nocturne. Vous pouvez avoir recours à un humidificateur (dans l’idéal) ou, à défaut, placer une serviette mouillée près de votre lit.

Mots-clés : Toux seche, Grippe, Rhume