Grippe aviaire : les risques de propagation à l'homme

La grippe aviaire est une maladie animale qui touche essentiellement les oiseaux et les volailles. De façon beaucoup plus exceptionnelle, elle peut contaminer des humains. Mais quels sont, en cas de grippe aviaire, les symptômes à identifier ? Dans quel cas y a-t-il un risque de grippe aviaire chez l’homme ?
© Istock

Grippe aviaire chez l’homme

Ce sont essentiellement les animaux et plus particulièrement les oiseaux qui sont concernés par la grippe aviaire. Toutefois, il arrive que le virus (virus influenza de type A) infecte un humain, notamment lorsque celui-ci est fréquemment en contact avec des animaux contaminés. En effet, c’est le contact avec les déjections ou les sécrétions des oiseaux malades qui permet au virus d’infecter un homme. C’est pour cette raison qu’à chaque fois que le virus est détecté dans un élevage, les bêtes sont systématiquement abattues et l’élevage confiné. En revanche, consommer des volailles infectées n’entraîne quasiment aucun risque de contamination, a fortiori si la viande est cuite et qu’on se lave les mains après l’avoir manipulée.

Grippe aviaire : symptômes

Dans les rares cas où un humain est contaminé par le virus H5N1 (ou H7N9), les symptômes observés sont similaires à ceux d’une grippe saisonnière « classique ». On retrouvera donc une toux associée à des maux de gorge et à de la fièvre, à des raideurs au niveau de la nuque et à des douleurs musculaires. On peut aussi avoir des infections oculaires et des infections respiratoires graves (dont les pneumonies).

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :