La grippe attaque : la vaccination c'est maintenant !

Les premiers cas de grippe viennent d'être détectés en France. C'est le moment ou jamais de vous faire vacciner. N'attendez pas qu'il soit trop tard : sachez qu'il existe un délai de quinze jours entre l'acte vaccinal et l'immunisation effective contre le virus. Vrai ou faux : testez avec nous vos connaissances sur la grippe.
Publicité

Le vaccin protège immédiatement : FAUX

Quinze jours sont nécessaires pour que les anticorps deviennent efficaces contre le virus de la grippe. Si vous voulez être couvert, faites-vous vacciner au plus vite, même si idéalement, il faudrait le faire avant l'arrivée de l'épidémie.

Le vaccin contre la grippe est gratuit pour tous : FAUX

Il est pris en charge à 100% par l’Assurance maladie seulement pour les personnes de 65 ans et plus, et pour celles qui souffrent d’une affection de longue durée (quel que soit leur âge), comme un diabète, une insuffisance respiratoire ou une maladie cardiovasculaire. Il est également gratuit pour les femmes enceintes et les personnes atteintes d’obésité.

Liste des personnes ayant droit à un vaccin antigrippal gratuit : http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/infirmiers/exercer-au-quotidien/vaccination-contre-la-grippe-saisonniere/les-beneficiaires-du-vaccin-antigrippal-gratuit.php.

Il existe un traitement spécifique contre la grippe : VRAI

En cas de grippe, il existe un traitement antiviral spécifique. Il n’est cependant efficace que s’il est pris très tôt après le début des symptômes. C’est pourquoi toute personne qui ressent très soudainement les symptômes de la grippe : malaise général, fatigue extrême, fièvre élevée, etc., est invitée à consulter son médecin dans les heures qui suivent leur apparition.

Publicité
Publicité

Le vaccin contre la grippe n’est possible chez la femme enceinte qu’en fin de grossesse : FAUX

La grippe est le premier pourvoyeur de fausses couches. Le vaccin est recommandé par les autorités de santé à toutes les femmes enceintes, à tout stade de la grossesse.

Le vaccin est efficace à 100% : FAUX

Son taux de réussite se situe entre 60 et 90% selon les individus. En revanche, les symptômes de la grippe seront atténués.

Le vaccin contre la grippe provoque des effets secondaires graves : FAUX

Plus de cinquante années d’utilisation dans le monde des vaccins contre la grippe en confirment la sécurité d’emploi. Les effets indésirables les plus fréquents sont des effets bénins et transitoires comme des réactions au niveau du site d’injection (douleurs, rougeurs), voire des réactions systémiques telles que des douleurs musculaires, des malaises, des céphalées et/ou une fièvre légère. La survenue de réactions allergiques graves demeure quant à elle extrêmement rare (<1 cas/million de doses vaccinales). L’association du vaccin avec la survenue d’un syndrome de Guillain-Barré, affection auto-immune neurologique, a été évoquée mais ce risque est extrêmement rare et très inférieur au risque de complications graves directement liées à la survenue de la grippe. En revanche, la grippe, elle, est considérée comme un des facteurs de risque possible du syndrome de Guillain-Barré.

Il est inutile de se faire vacciner chaque année : FAUX

Il est indispensable de faire cette vaccination chaque année car, à la différence des autres vaccins, sa composition est modifiée tous les ans en fonction de la mutation des virus. En fait, il existe deux types de vaccins en raison de l’évolution des souches virales : l’un pour l’hémisphère Nord, l’autre pour l’hémisphère Sud.

La grippe peut être mortelle : VRAI

Pour une personne jeune, en bonne santé, non fumeuse, non asthmatique, ni diabétique…, la grippe est généralement une maladie sans conséquence (il existe cependant des formes brutales et gravissimes). Ceci dit, ce sujet est porteur du virus et contribue donc à sa propagation. En revanche, pour les sujets « à risque », elle est potentiellement grave, voire mortelle, en raison des complications.

Il existe plusieurs types de grippes, des vraies et des fausses : FAUX

Il convient de ne pas confondre grippe et syndrome grippal (« vraie » et « fausse » grippe). En effet, ce terme est devenu tellement familier qu’il tend à englober pour nombre d’entre nous tout un ensemble de maladies, mais qui ne relèvent pas toutes du virus de la grippe. La grippe, « la vraie », se caractérise par des symptômes d'apparition brutale : violents maux de tête, fatigue intense, frissons, courbatures, fièvre élevée...

Si on attrape la grippe, il suffit de prendre des antibiotiques : FAUX

Les antibiotiques étant efficaces contre les infections bactériennes, ils sont inutiles contre le virus de la grippe. En revanche, ils le deviennent en cas de complication et de surinfections bactériennes. Seule la vaccination permet de prévenir la grippe. Une fois attrapée, et à condition d’agir très vite, il existe des médicaments antiviraux capables de diminuer la durée d'un épisode de grippe.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 20 Novembre 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 11 Janvier 2016 : 15h03
Source : Groupe d'Etudes et d'Information sur la Grippe : http://www.grippe-geig.com Infections virales respiratoires T1 - Grippe et infections virales des voies aériennes supérieures, François Freymuth, Ed. scientifiques et médicales Elsevier, coll. Médibio.