Former l'esprit critique des enfants

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 02 Janvier 2006 : 01h00
Naturellement, en naissant, les enfants n'ont pas d'esprit critique. La plupart du temps, ils sont « bon public ». C'est à leurs parents, et bien sûr à l'école en parallèle, de leur apprendre à développer cette faculté. Et cela ne se fait pas en un jour !
PUB

Avez-vous déjà vu un enfant dans une boutique de souvenirs, en admiration devant un épouvantable paysage peint à la chaîne sur une coquille Saint-Jacques ? Que c'est beau !!! Les parents, horrifiés du manifeste mauvais goût de leurs enfants, refusent d'investir dans l'art. Et l'enfant demande « mais pourquoi les parents n'ont pas les mêmes goûts que les enfants ? »Le bon goût, cela s'apprend. Et cela prend du temps. Il faut apprendre aux enfants à se poser des questions. Ce tableau, tu le trouves beau ? L'enfant bon public répond généralement oui. Pourquoi ? Il ne sait pas. Il a besoin d'apprendre à analyser ce qu'il aime, à expliquer pourquoi. Il existe plusieurs manières de l'aider en ce domaine. Tout d'abord, l'inviter à comparer. Entre ces deux tableaux, lequel préfères-tu ? Cette fois, il saura répondre. Et pourquoi ? Il réfléchira. Ensuite, lui expliquer nos goûts à nous : « Moi, je préfère ce tableau, parce que je trouve les couleurs plus belles ou parce qu'il est plus gai. » Il renchérira souvent « moi aussi » car il ne sait pas affirmer un avis différent de celui de ses parents. Et petit à petit, il trouvera lui-même une réponse : « Je préfère ce tableau parce qu'il me fait penser à des choses très douces »De même pour la lecture. Après avoir lu une histoire, c'est une excellente habitude de lui demander : « aimes-tu cette histoire un peu, beaucoup ou pas du tout ? » Au début, il vous répondra toujours « beaucoup » ! Forcément, il aime que vous lui racontiez des histoires et il ne va pas vous décourager ! Si vous lui donnez votre avis, « moi, j'aime mieux celle que je t'ai lue hier, parce qu'elle est plus drôle », vous l'aiderez à réfléchir et à former son goût.Cet exercice est très intéressant. Parce que parler de ce que l'on aime ou non, c'est se rapprocher l'un de l'autre. C'est s'apercevoir petit à petit que l'on ne pense pas toujours de la même manière. C'est aussi préparer un enfant à avoir un esprit critique et d'analyse très utile à l'école. En effet, quand on lui demandera de rédiger une explication de texte, on lui demande bien un avis. S'il n'a jamais eu l'occasion de le donner, il va se trouver totalement démuni, novice dans cet exercice délicat, ou ne sachant pas argumenter. En formant l'esprit critique de vos enfants, vous faites quelque chose d'intéressant, d'utile, et en plus, vous les aidez à grandir.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 02 Janvier 2006 : 01h00
PUB
PUB
PUB
A lire aussi
Aidez vos enfants à développer leur esprit critiquePublié le 20/08/2007 - 00h00

Les enfants sont bon public. Un petit spectacle et ils s'amusent. Vous leur lisez une histoire, elle est toujours merveilleuse. L'esprit critique qui permet d'apprécier vraiment les belles choses et de les différencier des choses de valeur très moyenne n'est pas inné. Ils l'acquièrent...

Dîtes-leur que vous les aimez...Publié le 16/06/2004 - 00h00

Aimer ses enfants, c'est souvent facile. Le leur montrer, leur dire, peut être moins simple. Ou plutôt, nous pouvons avoir l'impression que c'est tellement évident qu'il n'y a rien à dire ! Pourtant, quand on perd quelqu'un que l'on aime, le regret le plus fréquemment exprimé est : « Je ne...

Parents âgés : faut-il les prendre chez soi ? Publié le 06/04/2009 - 00h00

Le caractère peut devenir difficile avec l'avancée en âge. Et c'est encore plus difficile quand ce sont de vos parents dont il s'agit.Vous vous sentez une responsabilité, vous avez à gérer la vie concrète de tous les jours en prenant en compte leurs besoins... et leur caractère.Claudine...

Plus d'articles