Fatigue oculaire : comment reposer ses yeux ?

© Istock
La fatigue oculaire est le mal du siècle. Nos yeux sont sollicités en permanence par les écrans. Les symptômes peuvent gêner au point de vous contraindre à arrêter votre activité. Comment la reconnaître ? Quels en sont les symptômes exacts et surtout que faire pour y remédier ?
Publicité

La fatigue oculaire, symptômes et complications

Le surmenage dû à une hyper-stimulation des yeux peut provoquer deux phénomènes : une fatigue oculaire (lésions de l'oeil) et une fatigue visuelle (troubles de la vue).

Dans le premier cas, les symptômes sont :

- les yeux irrités et secs

- clignement peu fréquent

- les yeux rouges

Dans le deuxième cas :

- baisse d'acuité visuelle importante

Publicité
Publicité

- sensation d'éblouissement (accrue la nuit) rendant par moments la conduite impossible

- la sensation de voir double

- l'insensibilité aux contrastes

Quelles solutions pour reposer ses yeux ?

Souvent accompagnée de douleurs, la fatigue oculaire atteint son paroxysme en fin de journée. Il convient donc de mieux répartir l'effort fourni tout au long de la journée. Privilégiez les pauses, surtout si vous travaillez face à un écran d'ordinateur par exemple. La fatigue oculaire peut également être due à une myopie, un strabisme ou autre. Il convient donc de consulter un ophtalmologue pour obtenir les corrections nécessaires. Si la fatigue résulte d'une longue journée passée à travailler à l'extérieur, il faut protéger ses yeux en portant des lunettes anti-UV. Si vos yeux sont secs, appliquez deux compresses tièdes sur vos paupières 10 minutes par jour, cela aidera à désengorger les canaux lacrymaux. Vous pouvez également vous aider de lubrifiants oculaires et de larmes artificielles pour hydrater vos yeux.

Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 09 Septembre 2018 : 10h31
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :