Évanouissement

L'évanouissement (ou syncope) est une perte complète de connaissance, qui peut durer jusqu'à 30 minutes ; il est causé par une baisse de l'apport sanguin au cerveau. Les symptômes qui l'accompagnent dépendent de la cause de l'évanouissement.
PUB

Évanouissement : Comprendre

Il existe plusieurs types d'évanouissements, mais les plus fréquents sont les suivants :

Évanouissement vagal (de type commun)

  • le plus fréquent de tous ;
  • s'accompagne d'un relâchement musculaire et d'une pâleur du visage ;
  • souvent précédé, pendant une ou deux minutes, d'une sensation de chaleur, d'étourdissements, de faiblesse, de sudation et d'un flou visuel.

Évanouissement d'origine cardiaque

  • peut être précédé de palpitations ou de douleurs thoraciques ;
  • souvent accompagné de sudation et d'une pâleur du visage ;
  • peut se manifester par de brèves convulsions (secousses rythmées d'une ou de plusieurs parties du corps) lorsque la personne n'est pas allongée.

Évanouissement secondaire à une crise d'épilepsie

  • peut survenir sans aucun avertissement ou être précédé d'une aura (hallucinations visuelles, auditives ou olfactives), d'engourdissements ou de convulsions ;
  • s'accompagne, dans la plupart des cas, de convulsions et d'une raideur généralisée qui durent de 30 à 60 secondes, d'une révulsion des yeux, d'une rougeur ou d'une coloration bleutée du visage, d'écume à la bouche, d'une morsure de la langue et d'un relâchement des sphincters (perte d'urine).

Évanouissement secondaire à une baisse de tension (hypotension orthostatique)

  • ne survient que lorsque la personne est en position debout, surtout le matin ou la nuit, par exemple lorsqu'elle se lève pour aller aux toilettes ;
  • peut être précédé pendant quelques secondes d'étourdissements et d'une vision trouble.

Évanouissement secondaire à l'accouchement, la toux ou la défécation

  • plutôt rare ;
  • ne dure en général que quelques secondes.

Évanouissement : Causes

Évanouissement vagal

  • émotion forte, douleur intense, chaleur, station debout prolongée, stress, faim, fatigue et consommation d'alcool ;
  • migraine classique, dans de rares cas.

Évanouissement d'origine cardiaque

  • arythmie ou infarctus. L'évanouissement peut survenir pendant ou après un effort physique ou encore de façon spontanée.

Évanouissement secondaire à une crise d'épilepsie

  • trouble neurologique. La crise survient habituellement spontanément, mais peut être déclenchée, à l'occasion, par une stimulation lumineuse fluctuante ;
  • sevrage de certains médicaments et de l'alcool.

Évanouissement secondaire à une baisse de tension (hypotension orthostatique)

  • médicaments. Il s'observe surtout chez les personnes âgées prenant de nombreux médicaments, dont certains antidépresseurs, antihypertenseurs ou antiparkinsoniens ;
  • diabète ou polynévrite.

Évanouissement secondaire à l'accouchement, la toux ou la défécation

  • causes précises incertaines. On pense que la pression thoracique aggravée par l'effort respiratoire (Valsalva) pourrait entraîner un évanouissement en réduisant le retour sanguin vers le coeur.

Guide: 

Publié le 31 Mai 2001 | Mis à jour le 01 Août 2005
Auteur(s) : Dr François Grand'Maison
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
PUB
PUB

Contenus sponsorisés