Évanouissement
L'évanouissement (ou syncope) est une perte complète de connaissance, qui peut durer jusqu'à 30 minutes ; il est causé par une baisse de l'apport sanguin au cerveau. Les symptômes qui l'accompagnent dépendent de la cause de l'évanouissement.

Évanouissement : Conseils pratiques

  • Ne pas maintenir la personne en position debout ou assise. Allongez-la plutôt sur le sol.
  • Ne rien faire avaler à quelqu'un qui vient de s'évanouir. Tant que la personne est inconsciente, ne lui donnez rien par la bouche, comme, par exemple, des liquides, des médicaments ou de la nitroglycérine. Si elle a des convulsions, n'introduisez rien dans sa bouche (doigts, objets, crayon, etc).
  • Ne pas se relever trop vite. Il faut attendre d'être bien rétabli.
  • Ne pas chercher l'endroit idéal où s'allonger. Si vous êtes victime d'un évanouissement, vous ne disposez que de quelques secondes avant de perdre connaissance. Il est conseillé de vous allonger tout de suite par terre à l'endroit où vous vous trouvez.
  • Éviter de respirer trop vite et trop fort. Vous risquez ainsi d'hyperventiler. Respirez plutôt normalement.
  • Éviter la station debout prolongée, la chaleur, la déshydratation et les boissons alcoolisées. Ces mesures préventives peuvent être utiles aux gens qui ont des pertes de connaissance fréquentes.
  • Savoir quoi faire pour quelqu'un d'autre. Si vous êtes témoin d'un évanouissement, placez, si possible, la personne sur le dos et surélevez ses jambes. Pour l'aider à retrouver ses esprits, vous pouvez appliquer une serviette d'eau froide sur son front. Si elle ne se réveille pas rapidement, vérifiez sa respiration et son pouls et pratiquez éventuellement les techniques de réanimation cardiorespiratoire (CPR). Si elle a des vomissements ou des sécrétions abondantes, tournez sa tête sur le côté. Si elle a des convulsions, protégez sa tête et tentez de tourner son corps sur le côté.
  • Appeler le 112. Il s'agit d'un cas d'urgence si la personne ne se réveille pas dans les deux à trois minutes qui suivent, si elle a des convulsions, des évanouissements à répétition, des douleurs dans la poitrine, une paralysie d'un côté du corps ou un mal de tête intense.
  • Pour aider à prévenir l'évanouissement secondaire à une baisse de tension (hypotension orthostatique. Il importe que la personne aux prises avec ce type de problème reste assise sur le bord de son lit pendant une à deux minutes, le matin, lorsqu'elle se réveille et qu'elle se lève lentement.

Évanouissement : Quand consulter ?

  • Vous venez de perdre connaissance.
  • Vous avez subi un traumatisme récent (dans les 48 heures), vous avez des convulsions, vous êtes victime d'évanouissements prolongés ou à répétition, vous souffrez de douleurs dans la poitrine ou d'un mal de tête intense ou encore vous êtes paralysé : consultez rapidement un médecin, c'est une urgence.

Guide: 

Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005