Eloge du podomètre

Vous le savez bien sûr, la marche à pied préserve la santé ! En plus, on peut même mesurer ses progrès à l'aide d'une petite merveille : le podomètre.

Publicité

Le podomètre, ce petit appareil qui comptabilise le nombre de pas

Sa technologie est relativement rudimentaire. Chaque fois qu’on pose le pied sur le sol, le podomètre enregistre un petit choc qui s’ajoute aux précédents et le nombre total de pas s’affiche sur écran. On le porte simplement à la taille ou aux chevilles. Sans entrer dans trop de détails, retenez que le nombre de pas que chacun de nous effectue quotidiennement varie (un peu) selon le sexe et (beaucoup) selon les âges. Statistiquement, les garçons marchent plus que les filles ; et les enfants plus que les adultes. A l'issue d'une journée ordinaire, on s'aperçoit qu’un enfant de dix ans effectue spontanément douze à seize mille pas. Puis, ce chiffre chute brutalement à l'adolescence pour rejoindre les valeurs des adultes c’est-à-dire entre sept et treize mille foulées. Bien sûr, tout cela varie aussi beaucoup selon les individus. Dans le cadre d’une vie totalement oisive, certaines personnes font moins de mille pas par jour ! Exemple ? Une récente enquête de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) prétend que l’on ne marche plus que 300 mètres par jour alors qu'on couvrait 7 kilomètres en moyenne dans les années 60.

Publicité
Publicité

Le podomètre et la marche mieux que les médicaments

Le podomètre aide à prendre conscience de cette réalité. En donnant une mesure objective des déplacements à pied, il peut aussi se révéler une bonne source de motivation. Il y a une douzaine d’années, des chercheurs avaient mené une étude sur des sujets obèses et diabétiques qui s'engageaient à faire dix mille pas par jour. Comptabilisés par un podomètre, évidemment. Au fil des semaines, ils s’aperçurent que certaines de ces personnes s’étaient prises au jeu et faisaient jusqu’à dix-neuf mille pas par jour ! Plus récemment, on a observé exactement le même phénomène dans le cadre d'autres recherches consacrées à évaluer l’efficacité de la marche contre l’hypertension et même contre les maux de dos. C’est bien simple, dans les études comparatives, il n’existe pas un médicament qui puisse rivaliser avec l’efficacité d’une heure de marche par jour ! Là encore, le seul fait de porter un podomètre renforçait la motivation –et les résultats- de façon tout à fait spectaculaire. Tout cela démontre qu'un petit coup de pouce technologique permet parfois de changer les habitudes, pour notre plus grand bien !

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le Mardi 31 Mai 2011 : 13h56
Mis à jour le Jeudi 09 Juin 2011 : 15h37
Source : JAMA, 1999; 282(15): 1433-1439.
Ouest France, Loudéac a compté les pas de ses habitants, Delphine Le Normand, 7 juin 2010
Arch Intern Med. 2005; 165: 2362-2369.