Douleur dentaire diffuse : les causes possibles

© Istock
Une douleur dentaire peut être extrêmement perturbante, comme la douleur dentaire diffuse par exemple. L’origine d’un mal de dents doit être identifiée sans tarder pour que le patient bénéficie d’une prise en charge au plus vite.
Publicité

Douleur dentaire : n’attendez pas pour consulter

Nul n’est à l’abri d’une douleur dentaire qui peut vite s’avérer insupportable. La douleur peut être directement liée à une dent (carie) ou à la gencive (poussée de dent de sagesse, parodontite), mais elle peut aussi avoir une cause indirecte comme dans le cas d’une sinusite. Il est indispensable de consulter son dentiste pour identifier l’origine exacte d’une douleur dentaire et bénéficier d’un traitement adéquat.

Publicité
Publicité

Douleur dentaire diffuse : une localisation difficile

On appelle douleur dentaire diffuse un mal de dents difficile à localiser. Parfois supportable, elle peut aussi être violente au point de perturber le sommeil. Certaines personnes ne peuvent plus faire face à leurs obligations familiales et/ou professionnelles tant la douleur dentaire est omniprésente. Parmi les causes les plus fréquentes d’une douleur dentaire diffuse, on retrouve :

- l’infection ;

- la présence de résidus alimentaires dans une cavité ;

- l’hypersensibilité dentaire ;

- l’alvéolite sèche post-opératoire ;

- les leucoplasies.

Il est préférable de consulter dès les premières manifestations afin d’éviter la rage de dents, appelée aussi pulpite dentaire, qui nécessite des soins en urgence. Elle est reconnaissable aux douleurs pulsatiles dont l’intensité augmente lorsque la personne adopte la position allongée. En attendant de voir le dentiste, soulagez votre mal de dents avec un médicament de type antalgique et une poche de glace à poser sur la joue.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 18 Juillet 2018 : 18h02