Douleur au pied : reconnaître une tendinite

© Istock
Une douleur au-dessus du pied peut être le signe d’une tendinite. Ce trouble musculosquelettique entraîne des douleurs parfois très intenses qui irradient jusqu’au cou-de-pied.
Publicité

Douleur au-dessus du pied : gare à la tendinite !

L’inflammation d’un tendon ou tendinite peut être d’origine traumatique, mais c’est plus fréquemment la sollicitation excessive des tendons qui la déclenche. Les douleurs qu’elle occasionne sont plus ou moins importantes. Dans les cas extrêmes, la tendinite entraîne des douleurs violentes et la mobilité de l’articulation concernée peut être réduite. Une tendinite du tendon d’Achille affecte l’articulation de la cheville et peut être responsable de douleurs irradiantes. C’est pourquoi le patient se plaint d’une douleur au-dessus du pied.

Publicité
Publicité

Tendinite : des douleurs dues à l’inflammation

La douleur due à l’inflammation d’un tendon (tendinite) est très caractéristique. Le moindre mouvement de l’articulation tendineuse déclenche de vives douleurs qui s’apaisent dès la mise au repos. Lorsque l’articulation de la cheville cesse d’être sollicitée, la douleur au-dessus du pied peut encore persister, mais de façon très modérée.

Douleur au-dessus du pied : prévenir la tendinite

Il est possible de prévenir les tendinites pouvant entraîner des douleurs jusqu’au-dessus du pied et qui ont tendance à récidiver. On recommande :

– de porter des chaussures confortables qui ne compriment pas le cou-de-pied ;

– de consacrer une dizaine de minutes à l’échauffement avant toute activité devant solliciter les chevilles comme les autres articulations ;

– boire régulièrement de l’eau pour bien s’hydrater et favoriser l’élimination des toxines.

Si la douleur au-dessus du pied persiste, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 27 Juillet 2018 : 15h00