Docteur : ma tension est-elle bonne ?

Pourquoi se soigner ?

Une trop forte tension artérielle peut à la longue être très destructrice. Soit elle illustre l'effort que doit produire le cœur pour forcer les résistances artérielles, et au bout du compte, il finit par s'épuiser: c'est l'insuffisance cardiaque ou l'hypertrophie du ventricule gauche (qui est devenu anormalement musclé dans cette tache usante). Soit la surpression qu'elle génère se répercute dans les vaisseaux distaux, c'est à dire les plus petits et leur souffrance devient pathologique. Peuvent alors être observés des accidents vasculaires cérébraux, des angines de poitrine ou des infarctus du myocarde (le muscle du cœur qui est également nourri par ses propres vaisseaux distaux), des atteintes des reins (néphropathies), des yeux (rétinopathies) ou des jambes (artériopathies périphériques). La tension artérielle anormalement élevée peut donc avoir des conséquences redoutables.

Ces conséquences seront d'autant plus redoutables que d'autres facteurs de risques cardiovasculaires lui seront associés. Il en est ainsi des excès de cholestérol sanguin ou de triglycérides, du tabagisme, du diabète, et de la ménopause. D'autres facteurs sont à prendre en compte même s'ils sont dits indépendants par manque de solution thérapeutiques: il s'agit de l'âge supérieur à 60 ans, le sexe masculin et les antécédents familiaux de complications cardiovasculaires.

Quelle sont les causes de cette hyperpression ?

Les causes principales sont de deux ordres:- soit les vaisseaux ne sont pas assez souples (durcis par de l'artérosclérose liée au cholestérol) et ils opposent de fortes résistances à la progression du flux sanguin. Le cœur doit alors augmenter la force de ses contractions,- soit les vaisseaux sont trop remplis de liquides ce qui comme dans tout tuyau augmente la pression. Le mécanisme de ce sur-remplissage est maintenant bien connu. L'un des rôles clés du rein est à la fois d'éliminer l'eau en trop dans l'organisme et de faire varier la pression des vaisseaux pour maintenir une tension idéale. Cette régulation est le fait d'hormones qui sont le fruit d'un échange d'information entre le cerveau et le rein.D'autres causes plus rares doivent être recherchées.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Les recommandations du JNC VI