Dispute : 6 conseils pour qu'elle soit constructive

© Adobe Stock

Qu'elle se termine par des cris, des larmes ou une bouderie, la dispute semble incontournable dans la vie d'un couple. Comment la rendre constructive ? Yvon Dallaire, psychologue et auteur, vous livre 6 conseils pour en sortir par le haut.

Publicité

Tâches ménagères, belle-famille, nouvelles technologies. Voilà les trois principales sources de tensions dans un couple – en tout cas si l'on en croit le sondage réalisé par Meetic en novembre dernier.

Les âmes pleines d'espoir risquent d'être déçues : mêmes les couples les plus solides se disputent. Beaucoup et souvent. D'après un sondage réalisé en Grande-Bretagne, les crises éclatent en moyenne 312 jours par an. Voilà qui laisse peu de place au repos.

Puisque les disputes semblent incontournables, comment peut-on les rendre constructives ? E-Santé a interrogé un spécialiste du sujet pour obtenir la réponse. Le psychologue Yvon Dallaire nous livre six conseils pour rendre ces chamailleries utiles.

Conseil n°1 : la dispute est inévitable

Aux yeux du psychologue canadien, il est essentiel d'admettre une chose : se disputer est normal lorsqu'on vit à deux. "Le couple est un véritable creuset de crises qui sont, pour la plupart, insolubles, explique-t-il. Qu'on le veuille ou non, il faudra traverser des moments de confrontation."

Publicité
Publicité

Ces disputes ne remettent pas en cause l'amour que l'on éprouve pour l'autre. Elles sont plutôt le témoignage des différences entre chaque individu. Des dissemblances qui, parfois, sont irréconciliables.

Il existe six grandes sources de conflit insoluble, selon Yvon Dallaire. "L'argent, l'éducation des enfants, les relations avec la belle-famille, la répartition des tâches ménagères, la séparation entre la vie professionnelle et la vie privée, et la sexualité."

Cliché, vous avez dit ? Elles sont, en effet, très classiques. Mais elles peuvent se gérer de manière bien plus souple qu'on ne le pense.

Conseil n°2 : ne pas toujours accuser l'autre

Lors d'une dispute, accuser l'autre de tous les maux est la solution de facilité. Et mieux vaut l'éviter, conseille Yvon Dallaire. "Dans l'idée, chaque partenaire doit prendre ses responsabilités".

De fait, les torts sont généralement partagés. S'assaillir de critiques n'est donc pas la solution. D'autant que "les reproches provoquent toujours une contre-attaque", souligne le psychologue. Il faut donc apprendre à gérer les conflits insolubles.

Et donc communiquer. De nombreux couples sont persuadés qu'ils ne savent pas se parler. Mais selon le spécialiste du couple, c'est plus souvent un problème d'interprétation.

Conseil n°3 : ne pas forcément chercher à convaincre

Pour cela, un peu de recul est nécessaire. Chacun aimerait avoir raison et persuader son entourage de son bon droit. Mais ce n'est, là encore, pas la bonne solution. "Si chacun essaie de convaincre l'autre qu'il a tort, on remet en cause sa bonne foi et son amour", indique Yvon Dallaire.

En cas de tensions, partez du principe que l'autre n'a pas plus raison ni tort que vous. "Il faut savoir reconnaître les différences qui existent entre chacun, insiste le psychologue. Ignorer les dynamiques inévitables de la vie à deux est une erreur." Car c'est ce qui permet d'ouvrir une négociation.

La rédaction vous recommande sur Amazon :