Diam’s accro aux médicaments : "je prenais 9 cachets par jour"

Diam’s, plutôt discrète depuis l’arrêt de sa carrière, s’est confiée sur son addiction aux médicaments sur son compte Instagram. Elle a reconnu avoir pris jusqu’à 9 cachets par jour.
© abacapress

Diam’s qui partage surtout des photos et des citations du coran sur son compte Instagram, a abordé un sujet très personnel lors de sa dernière story publiée le 11 novembre. L’ancienne rappeuse s’est confiée sur sa dépendance aux médicaments. Elle a expliqué "Je reçois énormément de messages de la part d’hommes et de femmes qui sont tombés sous l’emprise de cachets (antidépresseurs, somnifères, etc.)” Elle poursuit ensuite “Un grand nombre de personnes me demandent comment je m’en suis sortie. Il est vrai que je ne me suis pas attardée dans mon livre, mais avant ma conversion à l'islam, je me suis retrouvé avec 9 cachets à prendre par jour".

Diam’s : une addiction qu’elle a voulu combattre seule

L'interprète de “DJ” a dans un premier temps tenté de combattre ses difficultés seule. Elle confie "J'ai voulu tout arrêter d'un coup. J'ai fini dans une ambulance. Le choc fut trop violent". 

Après cet incident, Diam’s s’est tourné vers un psychiatre. Le professionnel l’a épaulée dans sa lutte contre l’addiction aux médicaments. Elle se rappelle "Il m'a aidée à réduire les doses sur plusieurs mois. Il m'a indiquée comment cesser progressivement chaque médicament. Nous le savons bien, derrière la dépendance aux cachets, il y a de nombreuses souffrances, blessures, ou questions existentielles laissées sans réponse".

L’ancienne rappeuse convertie à l’Islam en 2008 a ajouté “Pour ma part, c'est bien après que j'ai compris : l'errance de mon âme ne pouvait pas se soigner avec des substances chimiques. Et si les cachets donnent l'illusion de mieux supporter la vie difficile, il n'en reste pas moins, qu'une fois les gens sevrés, les problèmes de fond persistent. Ce sont ceux-là qu'il faudra chercher à guérir pour s’en sortir définitivement. Le sevrage n'est qu'une première étape...".

Diam’s s'est aussi confiée sur sa dépression

Ce n’est pas la première fois que Diam’s se confie sur ses troubles de santé. L’artiste qui a remporté une victoire de la musique, a révélé dans son autobiographie sortie en 2012 qu’elle a souffert d’une grave dépression.

Elle avait écrit dans cet ouvrage "Des dizaines de fois, j'avais entendu que des artistes ou autres personnalités connaissaient la dépression, mais, pour moi, c'était parfaitement abstrait. Là, force était de constater que j'allais vraiment mal et que le vide que je traversais était monumental. C'était donc ça, la dépression : ne plus rien ressentir, ne plus avoir envie de rien, passer son temps à compter les heures, regarder la télévision sans s'y intéresser, et scruter le plafond sans arrêt ". 

Dépression : comment savoir si on en souffre ?

Selon le baromètre santé 2017, près d'une personne sur dix, âgées de 18 à 75 ans, a connu un épisode dépressif au cours des douze derniers mois. 

La dépression est ainsi un trouble mental courant. La maladie se distingue par des perturbations de l'humeur : tristesse, perte d’intérêt et de plaisir pour les activités quotidiennes. Elle peut s’accompagner de troubles du sommeil et de l’appétit, fatigue, ralentissement psychomoteur, troubles de l'appétit et du désir sexuel, culpabilité, dévalorisation, difficultés de concentration ou encore d’idées noires. Un patient est considéré dépressif s’il présente cinq de ces symptômes tous les jours depuis au moins deux semaines.

L’OMS explique "La dépression résulte d’une interaction complexe entre des facteurs sociaux, psychologiques et biologiques. Les personnes exposées à des événements malheureux dans leur vie (chômage, deuil, traumatisme psychologique) sont plus susceptibles de développer une dépression". Les professionnels de la santé précisent également que les femmes sont plus atteintes de ce trouble que les hommes.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Diam's raconte son addiction aux médicaments : "J'ai fini dans une ambulance", Femme Actuelle, 12 novembre 2019

La dépression, OMS, 22 mars 2018
La rédaction vous recommande sur Amazon :