Diabète : les plantes hypoglycémiantes
Olivier, fenugrec, renouée, aigremoine : des plantes hypoglycémiantes Le diabète est un trouble de l’assimilation des glucides qui se traduit par un taux sanguin de glucose anormalement élevé. Il s’agit d’une maladie dont les complications peuvent être très graves.
© Istock
Sommaire

Zoom sur les plantes anti-diabète

Certaines plantes peuvent représenter une aide aux traitements du diabète de type 2 grâce à leur action hypoglycémiante :

  • L’olivier, dont les feuilles associent propriétés hypoglycémiantes et hypocholestérolémiantes. Elles peuvent se consommer en macération à froid ou en infusion. On les trouve également sous forme de compléments alimentaires, la dose quotidienne se situe entre 600 et 1375 mg de poudre de feuilles séchées.
  • Les graines de fenugrec, à l’odeur caractéristique, sont traditionnellement utilisées pour leurs propriétés sur la glycémie. On leur prête également des vertus sur le phénomène d’insulino-résistance. Vous pouvez consommer les graines à la petite cuillère avec un peu d’eau (environ 6 grammes par jour).
  • On conseille aussi l’association géranium robert et renouée des oiseaux en infusion pour une action synergique.
  • Pensez également à la pervenche, à l’aigremoine ainsi qu’à l’aloès. L’aigremoine est utilisée pour faire baisser la glycémie et stimuler les fonctions digestives.
  • Citons enfin, le resvératrol (polyphénol présent dans le raisin) ou le nopal (cactus), excellents hypoglycémiants naturels. On les trouve sous forme de compléments alimentaires.

Ces plantes peuvent se consommer en tisane : vous pouvez par exemple préparer une infusion contenant des feuilles d’olivier, des graines de fenugrec et de la renouée et/ ou de l’aigremoine. Comptez une cuillère à café de préparation pour une tasse d’eau bouillante. Boire une tasse après chaque repas.

Entamez cette cure avec l’accord et sous la surveillance de votre médecin.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :