Diabète : les bons gestes pour éviter l'insuffisance rénale

Une des principales complications du diabète de type 1 et 2 est une insuffisance rénale sévère imposant une dialyse. En effet, le diabète est le premier responsable de ce type de troubles rénaux. Alors, comment faire pour s’en prémunir et éviter ces complications graves ?
© Istock

Pourquoi le diabète est-il responsable d’insuffisance rénale sévère ?

Les insuffisances rénales sévères provoquées par le diabète sont appelées néphropathies diabétiques. Concrètement, l’excès de sucre dans le sang affecte les petits vaisseaux sanguins du rein,si bien que le glucose pénètre en trop grandes quantités dans ses cellules. La pression artérielle va ainsi augmenter, notamment au niveau des glomérules, les cellules rénales responsables de la filtration. Le glomérule laisse alors passer de plus en plus d’albumine, qui est toxique pour le rein. La progression de la néphropathie diabétique mène à une insuffisance rénale terminale qui nécessite la mise en place d’une dialyse.

Comment éviter une insuffisance rénale sévère ?

La prévention reste la meilleure solution pour limiter les risques d’insuffisance rénale chez les personnes diabétiques. L’objectif est de contrôler le plus possible l’équilibre glycémique du patient, ce qui impose le suivi d’un régime plus ou moins strict, voire des injections d’insuline en cas de diabète insulinodépendant. Il faut aussi surveiller les pathologies associées responsables d’une augmentation de la pression artérielle, à commencer par l’hypertension. Enfin, il est indispensable de lutter contre le surpoids et l’obésité.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :