Diabète et reins : attention à l'insuffisance rénale

© Istock
Parmi les multiples complications tardives du diabète, l'insuffisance rénale est l'une des plus fréquentes, que le diabète soit de type 1 ou 2. La surveillance de la fonction rénale est essentielle dans le suivi du patient diabétique.
Publicité

Quels sont les symptômes de l'insuffisance rénale du diabétique ?

L'insuffisance rénale est une complication presque inéluctable après des années de diabète. Elle est favorisée par un mauvais équilibre des glycémies de manière récurrente. Au début de son évolution, l'insuffisance rénale est silencieuse et n'entraîne aucun symptôme. Ce n'est qu'au stade d'insuffisance rénale sévère que les signes apparaissent, avec une fatigue, une perte de poids, des œdèmes des mains et des pieds, et des infections plus fréquentes. Si elle évolue, l'insuffisance rénale du diabétique peut aboutir à la dialyse définitive.

Publicité
Publicité

Comment éviter l'insuffisance rénale chez le diabétique ?

Il est très difficile d'éviter l'insuffisance rénale chez le diabétique après des années d'évolution. La meilleure prévention de cette complication est l'équilibre strict des glycémies. Le traitement antidiabétique doit être adapté et accompagné d'un régime alimentaire sans excès. La surveillance de la fonction rénale par le dosage régulier de la microalbuminurie et de la créatininémie est un élément incontournable du suivi du patient diabétique car elle permet de dépister très précocement l'atteinte rénale et de ralentir son évolution, en adaptant plus précisément le traitement antidiabétique.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 22 Août 2018 : 16h02
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :