Diabète : à quoi sert le bilan pancréatique ?

Le diabète provoque des symptômes physiques variés qui ne sont pas toujours évocateurs de cette maladie. Mais l'association de plusieurs de ces signes doit le faire évoquer et conduire à pratiquer un bilan pancréatique.
© Istock

Quels sont les premiers symptômes du diabète ?

Au début, l'évolution du diabète est toujours insidieuse. Les signes qui doivent faire évoquer cette maladie sont une grande fatigue inhabituelle, une soif intense et quasi permanente, des envies très fréquentes d'aller uriner et un amaigrissement. Le diabète correspond à un dysfonctionnement du pancréas qui ne produit plus assez d'insuline pour métaboliser le glucose. Celui-ci circule alors dans le sang à des taux trop élevés. Parfois, des malaises hypoglycémiques ou hyperglycémiques peuvent être le signe révélateur du diabète.

Quel bilan faire face à des symptômes de diabète ?

Lorsque des symptômes évocateurs de diabète apparaissent, un bilan complet est nécessaire, et plus particulièrement un bilan pancréatique : il permet de quantifier le déficit en insuline, et de se faire une idée précise de l'état du pancréas. Un bilan rénal et urinaire est également recommandé. Souvent, une hospitalisation de quelques jours est préférable pour pratiquer ces bilans et mettre en place le traitement, le régime et l'éducation thérapeutique, indispensables au bon équilibre des glycémies. C'est cet équilibre qui permettra de limiter les complications sur le long terme. Un soutien psychologique peut aussi être bénéfique compte tenu de la chronicité de cette maladie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :