Dépistage du cancer chez l'homme

Pour la femme, tout le monde le sait, le dépistage du cancer passe par une mammographie, un frottis etc. Mais pour l'homme, quels sont les types de cancer dépistables et quels sont les examens à pratiquer ?
Publicité

C'est à partir de 50 ans qu'il faut chaque année, penser à aller voir son médecin pour une consultation de dépistage, notamment des cancers. Il est en effet essentiel de se donner les moyens de dépister tôt les tumeurs cancéreuses, de manière à pouvoir les traiter efficacement et augmenter les chances de guérison. Deux cancers sont à surveiller de près à partir de cet âge, celui de la prostate et celui du côlon.

Dépistage du cancer de la prostate

Pour le dépistage du cancer de la prostate, le médecin pratiquera un toucher rectal lui permettant de palper cet organe, de la taille d'une châtaigne. Si celui-ci est irrégulier ou dur, il proposera une consultation avec un urologue pour aller plus loin dans la recherche. Le médecin demandera également un dosage des PSA (Antigène prostatique spécifique), un antigène qui augmente notamment en cas de cancer de la prostate. A savoir, il faut attendre huit jours après un toucher rectal pour aller faire le prélèvement sanguin nécessaire au dosage des PSA. Ce toucher rectal et cette recherche des PSA devront être effectués tous les ans jusqu'à l'âge de 75 ans.

Publicité
Publicité

Dépistage du cancer du côlon

Pour le dépistage du cancer du côlon, le médecin vous posera des questions sur vos antécédents familiaux. Existe-t-il deux cas de cancer du côlon dans la famille en ligne directe (parents, grands-parents, oncles et tantes, frères et soeurs) ? Dans votre famille, existe-t-il un cas de cancer du côlon avant l'âge de 60 ans ? Existe-t-il dans votre famille des cas de Polypose Adénomateuse Familiale (PAF) ou de Cancer Colo Rectal Héréditaire sans Polypose (HNPCC) ? En cas de réponse par l'affirmative, le médecin vous proposera de pratiquer directement une coloscopie, à la recherche de polypes précancéreux, de manière à les réséquer à temps. Il vous demandera également si vous avez des antécédents personnels à risque pour vous prescrire une coloscopie dans ces cas : Adénome du côlon, Cancer Colo Rectal, Rectocolite Ulcéro Hémorragique (RCUH), maladie de Crohn.En l'absence d'antécédent particulier de cancer colorectal, votre médecin vous prescrira un Hémoccult : analyse de trois selles successives, à la recherche de sang microscopique. La présence de sang dans les selles est en effet un signe précoce permettant de détecter nombre de cancer du côlon à un stade curable, si le test est effectué tous les deux ans. Il devra être réalisé jusqu'à l'âge de 74 ans. A savoir : si vous êtes concerné par les antécédents personnels et familiaux cités ci-dessus, il ne faut pas attendre d'avoir 50 ans pour consulter votre médecin traitant, mais lui en parler dès que vous en avez l'occasion pour qu'il puisse apprécier la nécessité de prescrire une coloscopie avant cet âge.

 
Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 22 Septembre 2004 : 02h00
Source : www.urofrance.org et www.anaes.fr