Dents : peut-on subir une anesthésie locale pendant la grossesse ?

© Adobe Stock

Grossesse et anesthésie locale chez le dentiste sont-elles compatibles ? Quels soins dentaires sont acceptés chez les femmes enceintes ? On fait le point, avec les conseils du docteur Vianney Descroix, chirurgien-dentiste.

PUB

Enceinte et souffrant d’un problème bucco-dentaire, pouvez-vous sans risque subir une anesthésie locale chez le dentiste ? "Il existe une appréhension des professionnels de santé à soigner les femmes enceintes et inversement, des femmes enceintes à se faire soigner pendant leur grossesse, par peur pour la santé de leur futur bébé" reconnaît le docteur Vianney Descroix, chirurgien-dentiste et chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Mais pour la santé de la femme enceinte, il est impératif de faire cesser ces croyances.

PUB
PUB

Pas de danger de toxicité ni de malformation fœtale

Ainsi, tous les soins dentaires courants sont possibles pendant la grossesse. Pas d’inquiétude, donc, si vous devez subir une anesthésie locale au niveau de la bouche pendant votre grossesse : " celle-ci est sans danger pour le fœtus" rassure le spécialiste. Il ajoute : "les femmes doivent se faire soigner la bouche et les dents pendant la grossesse. Et pour cause : non seulement les soins bucco-dentaires ne présentent pas de danger de toxicité ni de malformation pour le fœtus, mais une absence de soin risque, quant à elle, de constituer une urgence vitale pour la femme enceinte et son futur enfant." C’est notamment le cas lorsque la femme enceinte conserve une carie sans la faire soigner : "celle-ci risque d’évoluer en cellulite maxillo-faciale, une infection des tissus de la tête et du cou qui pourra revêtir un caractère d’urgence sanitaire voire d’urgence vitale chez les femmes enceintes" avertit le chirurgien-dentiste.

"Les accouchements sur le fauteuil du dentiste ne sont pas si communs"

D’une manière plus générale, il est bon de savoir que "les dentistes et autres professionnels de santé peuvent toujours en cas de doute consulter le Centre de Référence sur les Agents Tératogènes* (CRAT)", rassure le docteur Descroix.

En définitive, les femmes enceintes ne doivent donc pas attendre la fin de la grossesse pour se faire soigner la bouche et les dents, même au denier mois, "bien qu’il soit toujours préférable de pratiquer les soins à cinq mois de grossesse que deux jours avant l’accouchement, ne serait-ce que pour le confort des patientes" observe le chirurgien-dentiste. Et d’ajouter, non sans amusement, que "les accouchements sur le fauteuil du dentiste ne sont pas si communs et qu’ils seraient plus provoqués par la peur du dentiste que par les soins en eux-mêmes !"

*Tératogène : qui provoque des malformations chez l’embryon ou le fœtus.

Publié le 28 Janvier 2019
Auteur(s) : Laurène Levy, journaliste santé
Source : Conférence Les vrais / faux sur la santé bucco-dentaire pendant la grossesse et les premiers mois de l’enfant organisée par l’Association Dentaire Française, en présence du docteur Vianney Descroix, Chirurgien-dentiste et docteur en pharmacie - Service d’odontologie du Groupe hospitalier Pitié-Salpetrière (Paris), 30 novembre 2018.