Dents déchaussées, quelle chirurgie ?

Un joli sourire permet d’être à l’aise dans ses relations. Des dents déchaussées, c’est esthétiquement désagréable et cela met les racines des dents en danger. Alors, quand avoir recours à la chirurgie ?
Sommaire

Les dents déchaussées, c’est quoi ?

Lorsque les dents se déchaussent et semblent s’allonger, il s’agit en réalité d’un problème de gencive.

Les dentistes parlent plutôt de récession gingivale ou encore de dénudation radicalaire (racine de la dent dénudée).

La gencive se rétracte sur la dent. Et la dent devient de plus en plus visible, sa racine s’exposant de plus en plus à l’air.

Lorsque la gencive se rétracte trop, elle ne joue plus bien son rôle de stabilisation de la dent qui peut commencer à bouger. La survie de la dent est en jeu, car si celle-ci bouge trop, elle peut finir par tomber. Ce processus est généralement progressif et l’idéal est de réagir tôt.

Dents déchaussées, pourquoi la chirurgie ?

 

Lorsque les dents se déchaussent, il existe plusieurs raisons de pratiquer la chirurgie :

  • Pour arrêter l’évolution de la rétraction de la gencive.
  • Pour recouvrir les racines des dents dénudées qui peuvent entraîner une hypersensibilité dentaire.
  • Pour protéger la racine de la dent et bien la fixer, éviter qu’elle ne bouge ou ne tombe.
  • Pour des raisons esthétiques. Le motif esthétique est de plus en plus souvent présent.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : A. Roman, F. Louise, R. M’barek, S. Brunel-Trotebas: Gingival Recessions: Epidemiologic, Etiologic and Therapeutic Aspects. The Internet Journal of Dental Science. 2009 Volume 7 Number 1. DOI: 10.5580/1a70 - Récessions parodontales : étiopathogénie, classification et diagnostic, traitement. Université de Rennes 1, faculté d’Odontologie (2004).