Démangeaison de la vulve : un signe de sécheresse ?

© Istock
Vous ressentez des démangeaisons vaginales ? Alors vous souffrez peut-être de sécheresse vulvaire, une affection qui toucherait près de 20 % des femmes. De quoi s’agit-il ? Comment faire cesser ces démangeaisons et retrouver une qualité de vie et des rapports sexuels satisfaisants ?
PUB

La sécheresse vulvaire: les symptômes

La sécheresse vaginale ou sécheresse vulvaire se traduit par des symptômes aisément identifiables: une irritation avec brûlure et démangeaisons au niveau du vagin, des pénétrations rendues difficiles et douloureuses en raison d’un manque de lubrification lors des rapports intimes et enfin une propension accrue aux infections urinaires et vaginales. Ceci peut donc affecter la bonne entente sexuelle du couple et pas seulement la femme.

PUB
PUB

La sécheresse vulvaire: les causes

Elle est principalement l’expression de changements hormonaux: à la ménopause, en fin de grossesse. Mais pas seulement: une hygiène de vie insatisfaisante (stress, tabac), une hygiène intime inadaptée (savon ou gel douche trop agressif), certains médicaments (antidépresseurs ou antihistaminiques) peuvent favoriser la sécheresse vulvaire.

En finir avec la sécheresse vulvaire

Les démangeaisons de la vulve ne sont pas une fatalité. Dans le cas d’un changement hormonal important, le médecin pourra prescrire un traitement hormonal pour que la muqueuse vaginale soit à nouveau hydratée. Une hygiène intime adaptée, uniquement externe, avec un gel ou un savon au pH neutre limitera les facteurs aggravants. Par ailleurs des lubrifiants vaginaux, sous la forme d’ovule ou de gel pour sécheresse intime, pourront être prescrits par le médecin ou le gynécologue.

Publié le 13 Avril 2018
Auteurs : La Rédaction E-Santé