Cystite interstitielle : les traitements

© Istock
Si la cystite interstitielle se manifeste par des symptômes voisins de ceux d’une cystite classique, elle n’est cependant pas due à la présence de bactéries dans la vessie. En outre, elle est chronique. Quels sont les traitements préconisés pour une cystite interstitielle ?
Publicité

Cystite interstitielle : de quoi s’agit-il ?

La femme atteinte de cystite interstitielle souffre d’envies d’uriner très fréquentes (jusqu'à 50 mictions par jour), de brûlures à la miction, de pression dans le bas-ventre et de douleur de type « coups de couteau » dans le bas de l’abdomen. La cystite interstitielle touche majoritairement les femmes après la quarantaine et se manifeste par crises. Ses causes sont mal identifiées et ne sont pas dues à la présence d’un germe infectieux dans la vessie, contrairement à la cystite dite classique.

Publicité
Publicité

Les traitements de la cystite interstitielle

Comme les causes de la cystite interstitielle ne sont pas identifiées, on ne peut pas véritablement la guérir. Il est cependant possible d’en atténuer les symptômes. On procédera alors de façon empirique, en ajustant la combinaison de plusieurs médicaments. Les antalgiques ont peu d’effet dans le cas d’une cystite interstitielle. En revanche, on utilisera des antidépresseurs, des anticonvulsants, mais aussi des héparinoïdes. Ces derniers jouent un rôle de réparateur de la paroi vésicale, la porosité de cette dernière étant incriminée dans la cystite interstitielle. Il est par ailleurs conseillé de beaucoup boire d’eau au fil de la journée, pour éviter que des infections ne compliquent le tableau. Dans les cas les plus graves, cas exceptionnels, une opération chirurgicale, qui consiste en l’ablation de la vessie, peut être proposée.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mardi 03 Juillet 2018 : 16h00
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :