Cure thermale : petits soins pour vos articulations

© Fotolia

Douleurs, rhumatismes et mobilité réduite vous empoisonnent la vie ? Les soins dispensés lors d'une curethermales peuvent être particulièrement bénéfiques. Il existe différents protocoles de soins, tous basés sur les propriétés spécifiques des eaux thermales et des boues thermales. De quoi dénouer vos articulations !

Publicité

Cure thermale : quels soins pour vos articulations ?

Les personnes souffrant d’une affection rhumatismale peuvent bénéficier de soins spécifiques dispensés lors d’une cure thermale.

De tels soins en cure thermale se révèlent efficaces pour diminuer les douleurs articulaires et améliorer les capacités fonctionnelles, avec à la clé plus de mobilité et une nette amélioration de la qualité de vie.

Les soins dispensés dans la plupart des stations thermales sont adaptés en cas d’arthrose, lombalgie, polyarthrose, fibromyalgie, goutte, ostéoporose, algodystrophie, spondylarthrite, polyarthrite (ces dernières pathologies étant traitées en cure en dehors des poussées évolutives), mais aussi en récupération après une chirurgie orthopédique, une tendinite, entorse, fracture, luxation, etc.

Les soins sont basés sur les propriétés de l’eau thermale et des boues thermales. Leurs compositions spécifiques leur confèrent des vertus très intéressantes et recherchées, notamment anti-inflammatoires et anti-rhumatismales.

Publicité
Publicité

Les eaux thermales sont aussi utilisées selon différentes techniques, allant de l’hydrothérapie externe (bains et douches), à l’hydrothérapie interne (aérosolthérapie, inhalations, gargarismes, nébulisation) en passant par la simple cure de boisson avec ingestion d’eau minérale.

Le protocole de soins thermaux dépend de l’affection et se définit en collaboration avec le médecin de l’établissement.

Votre cure thermale sera-t-elle prise en charge par la Sécurité sociale ?

La Sécurité sociale prend en charge les cures thermales sous certaines conditions : elles doivent être prescrites par votre médecin et être motivées par une affection rhumatologique. Ensuite, l’établissement thermal doit être conventionné par l’Assurance maladie. La cure thermale doit durer 18 jours au maximum et ne pas être interrompue, sauf cas de force majeure. Le nombre de séances de soins est déterminé à l’avance et dépend de votre affection.

Enfin, sachez qu’il est possible de bénéficier de soins thermaux dans deux orientations thérapeutiques (une en plus du rhumatisme). Cette option dépend des possibilités de la station et nécessite que la 2e pathologie figure dans la liste des autres orientations thérapeutiques prises en charge par l'Assurance maladie :

  • affections des muqueuses bucco-linguales ;
  • affections digestives ;
  • affections psychosomatiques ;
  • affections urinaires ;
  • dermatologie ;
  • gynécologie ;
  • maladies cardio-artérielles ;
  • neurologie ;
  • phlébologie ;
  • troubles du développement chez l'enfant ;
  • voies respiratoires ;
  • et rhumatologie bien sûr.

Pour en savoir plus sur la prise en charge des cures thermales par l’Assurance maladie : http://www.ameli.fr

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 21 Octobre 2011 : 14h27
Mis à jour le Mardi 25 Avril 2017 : 11h08
Source : www.ameli.fr
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :