COVID-19 : les séquelles ne sont pas liées à la gravité de la maladie

La covid-19 peut provoquer des séquelles préoccupantes, et cela même si vous avez eu une forme légère de la maladie. Voici la mise en garde d’une nouvelle étude irlandaise. La Haute Autorité de Santé a constitué un groupe de travail pour faire le point sur les complications de la maladie.
COVID-19 : les sequelles ne sont pas liees a la gravite de la maladie

8 malades sur 10 développent une forme légère de la COVID-19. En revanche, s’ils évitent l’hospitalisation et les soins attentifs, ils n’échapperont pas forcément aux séquelles de la maladie. En effet, des chercheurs irlandais assurent que les complications respiratoires post-Covid ne sont pas corrélées à la sévérité de l’infection.

Coronavirus : des complications pas liées à la sévérité

Le Dr Liam Townsend du département des maladies infectieuses de l’hôpital St. James de Dublin (Irlande) et son équipe ont suivi 153 patients infectés par le SARS-CoV-2. Les malades ont été classés en 3 groupes : ceux qui n’ont pas été hospitalisés, ceux qui ont été pris en charge à l’hôpital et ceux qui ont été admis en soins intensifs. Ils ont tous été soumis à des examens plusieurs semaines après leur guérison : questionnaires, radio pulmonaire, test d’effort… 

Les chercheurs ont découvert - contre toute attente - que les personnes qui avaient des séquelles plusieurs semaines après la pathologie, n’avaient pas forcément été celles qui avaient été les plus malades.

Pour le Dr Townsend, ces résultats confirment "l'importance du suivi de tous les patients qui ont été diagnostiqués avec la Covid-19, quelle que soit la gravité de l’infection initiale. Il n’est pas possible de prédire qui aura des symptômes permanents".

La Haute Autorité de Santé va émettre des recommandations

En France, la Haute autorité de santé (HAS) a reconnu que les séquelles liées au covid-19 étaient un vrai problème. Invitée sur franceinfo le mardi 12 janvier, Dominique le Guludec, présidente de la HAS, a reconnu que "plusieurs études qui sortent, montrent des chiffres un peu différents, mais en tout cas, il y a une proportion importante d'anciens malades de la Covid qui ont des séquelles." L’organisation scientifique a ainsi mis en place un groupe de travail pour "sortir d'ici la fin du mois des recommandations minimales pour les médecins pour savoir comment gérer ces patients". La responsable ajoute "dès que nous aurons un peu plus de littérature, plus de science, nous ferons une recommandation en bonne et due forme davantage basée sur la science."

D'ores et déjà, plusieurs recherches scientifiques ont mis en lumière plusieurs complications de la maladie, pas toujours visibles et souvent handicapantes pour les personnes infectées par le SARS-CoV-2. Découvrez-les dans notre diaporama.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Séquelles liées au Covid-19 : la Haute autorité de santé va envoyer des "recommandations minimales" aux médecins, FranceInfo, 12 janvier 2021
6-month consequences of COVID-19 in patients discharged from hospital: a cohort study, Lancet, 8 janvier 2021
Initial Severity of COVID-19 Is Not Associated with Later Poor Health or Respiratory Complications, ATS, 8 janvier 2021