Le coût social exorbitant des drogues : 218 milliards de francs

Selon l'observatoire français des drogues et des toxicomanies, le coût social total des drogues licites (alcool et tabac) et illicites a été estimé à 218 milliards de francs en 1995, soit une dépense de 3.714 francs par habitant ou 2,7% du PIB. Celui de l'alcool est de loin le plus important.
PUB

L'alcool : la drogue licite en tête des dépenses

En tête de file des dépenses se trouve l'alcool, avec un coût de 115 milliards de francs, soit 1.966 francs par habitants (1,42% du PIB). La part la plus importante avec 50%, est attribuée aux pertes de productivité dues à la mortalité précoce, à la morbidité et à l'incarcération. Viennent ensuite avec 20% les dépenses des sociétés d'assurance prenant en charge les indemnisations en cas d'accidents, les dépenses de santé pour 16%, puis les pertes de prélèvements constituées par les recettes fiscales non réalisés par l'Etat, du fait de décès, d'hospitalisation ou d'emprisonnement (11%). Les dépenses de prévention contribuent à 3%.

PUB
PUB

Le coût du tabac

Le tabac n'est pas en reste puisqu'il coûte à la France 65 milliards, avec 1.520 francs par tête et 0,8% du PIB. Là encore se sont les pertes de productivité qui pèsent le plus lourd avec 57% (37.256 millions) dont 32.520 millions dus à la mortalité précoce et 4.735 millions liés à la morbidité. En seconde position, se sont les dépenses de soins (30%), puis les pertes de prélèvements obligatoires (13%). En comparaison, la prévention, la recherche et la lutte contre les feux de forêts sont très peu significatifs.

Publié le 06 Novembre 2000
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Observatoire français des drogues et des toxicomanies, Le coût social des drogues licites (alcool et tabac) et illicites en France.
Voir + de sources
Kopp P. et Fenoglio P., septembre 2000, étude N°22.