Cosmétique : quelles sont les bonnes quantités à appliquer ?

Les cosmétiques sont là pour nous aider à révéler notre beauté et notre forme. Toutefois, mal utilisés, ils peuvent faire plus de mal que de bien. Quel est le dosage optimal pour chaque produit de soin ?

Par manque de temps ou par flemme, nous lisons rarement les conseils d’utilisation des produits de beauté avant d’entamer notre routine de soin. Et pourtant c’est important. Un mauvais usage des cosmétiques peut être néfaste pour la peau et la santé ! 

Cosmétique : bien lire l’étiquette

Avant tester le dernier sérum ou soin hydratant acheté, il est important de lire l’étiquette. Elle fournit de précieux conseils sur la bonne utilisation du produit, mais également leur composition qui peut être problématique pour certains.

En effet, le Règlement Cosmétique européen a catalogué 26 molécules allergènes soumises à une obligation de déclaration dans les listes d’ingrédients dès un certain seuil (0,01% pour les produits à rincer et 0,001% pour les produits sans rinçage). Il faut aussi faire attention aux thiazolinones, triclocarban et formaldéhyde qui sont à la source de nombreuses allergies de contact.

Les personnes souffrant d’allergies alimentaires doivent aussi se méfier comme l’a rappelé un triste drame survenu en 2019. Une jeune américaine de 11 ans est décédée d'un choc anaphylactique après avoir utilisé un dentifrice qui contenait une protéine dérivée du lait alors qu'elle y était allergique.

C’est pourquoi en présence d’une nouvelle crème, il est recommandé de tester la tolérance au produit. Il faut : 

  • appliquer une toute petite quantité de crème dans le pli du coude ;
  • plier le coude pendant une quinzaine de minutes : si des rougeurs ou démangeaisons apparaissent pendant ce laps de temps, vous faites une allergie au produit ;
  • dans l’idéal, il faut renouveler l’opération pendant 5 jours de suite pour s’assurer de bien supporter le soin. Sinon, il est recommandé d'attendre au moins 24 heures.

De plus pour éviter les réactions, irritations et autres soucis de peau, il est important d’utiliser les doses recommandées, aussi bien pour le shampoing que la crème hydratante. Les vraies quantités à appliquer, rappelées par la marque Mukti sur Instagram, sont présentées dans notre diaporama.


Produits de beauté : attention à la date de péremption

On l’oublie aussi souvent, mais les cosmétiques ont une durée de conservation et d’utilisation limitée. Voici ce qu’il faut vérifier pour écarter les mauvaises réactions.

  • la “date de durabilité minimale” : elle est indiquée sur l’emballage avec un logo en forme de sablier ou la mention "à utiliser avant". Son inscription sur le flacon n'est plus obligatoire si la durée est de  plus de 30 mois ;
  • la “Période Après Ouverture” (PAO) : elle est mentionnée par le biais du symbole d'un pot ouvert. Le chiffre à l'intérieur précise le nombre de mois limite d'utilisation une fois le produit entamé : 6M pour 6 mois, 8M pour 8 mois…

De plus, pour favoriser leur conservation, il est recommandé d’éviter d’exposer les cosmétiques aux variations de température importantes et à la lumière directe du soleil. Et bien sûr, lavez-vous les mains avant et après avoir utilisé le soin de beauté.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Comprendre l'étiquetage d'un produit cosmétique, Ministère de la Santé, 21 décembre 2015
La rédaction vous recommande sur Amazon :