Crème solaire : 5 signes qui montrent qu'elle est périmée

Après un hiver difficile, l’envie de profiter du soleil est forte à l’arrivée des beaux jours. Dans la volonté de bien faire, on prend le tube de crème solaire qui patiente dans notre placard depuis plusieurs semaines, avant d'aller dehors. Mais posez-vous la question : est-elle toujours bonne ? 5 signes permettent de savoir si elle est périmée.

Dès les premiers rayons de soleil, le programme se fait plus estival : bronzage, jardinage, baignade, promenade…. Toutefois, avant de mettre le pied dehors, il faut penser à mettre de la crème solaire pour protéger votre épiderme. Mais attention, si elle est périmée, cela sera pas efficace. 

Protection solaire : quel indice prendre ?

Appliquer de la crème solaire permet de protéger sa peau des méfaits du soleil en bloquant ses ultraviolets. Pour qu’elle soit efficace, elle doit agir aussi bien contre les UVA (responsables du vieillissement prématurée de la peau) et les UVB (responsables des coups de soleil). 

La Ligue contre le cancer précise que 50% à 70% des cancers de la peau sont directement imputables à une surexposition à ces deux types de rayons ultraviolets. 

Les filtres du produit solaire sont :

  • organiques : ils agissent par absorption des rayonnements UV ;
  • minéraux : ils permettent la réflexion des rayons UV et ne pénètrent pas la peau. On peut citer en exemple le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc.

Le facteur de protection solaire (FPS) ou indice de protection (IP) indique la capacité du produit à repousser les rayons UVB qui peuvent causer des coups de soleil, des brûlures, des cloques et la plupart des cancers de la peau.

Plus le chiffre est important plus la protection est grande. Les dermatologues estiment que pour limiter les méfaits du soleil sur la peau, il est préférable d’opter pour l’indice le plus élevé, soit l’indice de protection 50+. Il est aussi recommandé d’en appliquer toutes les deux heures et après chaque bain quel que soit l’indice choisi ou le type de protection (crèmes, gels, huiles ou aérosols). Mais prudence, le produit peut devenir dangereux s’il est périmé.

Crème solaire périmée : quels sont les risques ?

Utiliser une crème solaire périmée peut être dangereux pour votre santé. En premier lieu, les coups de soleil. En effet, les produits ouverts depuis plusieurs mois perdent en efficacité et ne bloquent plus ou peu les UV. La c rème n’est alors plus protectrice.Ensuite, les agents chimiques présents dans la composition du soin peuvent avec le temps se détériorer et provoquer des réactions cutanées comme des allergies, des irritations ou des brûlures. Si vous sentez des picotements ou un échauffement après l’application, il faut rapidement rincer la peau à l’eau claire.

Protection solaire : comment savoir si elle est périmée ?

Qu’ils soient vendus sous forme de lait, de spray ou de crème, les produits de protection solaire ont une date maximale de conservation après ouverture. Elle est indiquée sur l’étiquette par le symbole d'un pot ouvert. Le chiffre à l'intérieur précise le nombre de mois limite d'utilisation du produit une fois qu’il a été entamé : 6M pour 6 mois, 8M pour 8 mois, etc. 

Une astuce simple permet de ne pas oublier à quelle époque le flacon a été ouvert la première fois : noter la date au stylo indélébile et résistant à l’eau au niveau de l’étiquette. 

Toutefois, des signes permettent de savoir si la crème solaire est encore bonne et efficace quelle que soit la date d’ouverture du tube. Nous vous les détaillons dans notre diaporama.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :