Coronavirus : les orteils COVID, le nouveau symptôme étrange des enfants

Les enfants sont peu touchés par le COVID-19. Et s’ils contractent la maladie, ils présentent généralement une forme bénigne de la maladie. Toutefois, de plus en plus de jeunes malades présentent un nouveau symptôme : des lésions aux orteils.
© Adobe Stock
Sommaire

Les médecins et les chercheurs qui luttent contre le COVID-19 en apprennent un peu plus tous les jours sur cette nouvelle maladie apparue en Chine fin 2019. Son tableau clinique vient de s’étoffer d’un autre symptôme : l’apparition de lésions violacées sur les orteils. Ce signe étrange serait surtout observé chez les jeunes patients.

Orteils COVID : un symptôme de plus en plus fréquent chez les enfants

Ce sont les dermatologues espagnols qui ont en premier alerté sur l’apparition de ce symptôme, surnommé les orteils COVID chez de nombreux jeunes patients infectés par le nouveau coronavirus.

Leurs orteils prennent une couleur  violacée, bleutée ou rouge. Des petites bosses peuvent aussi apparaître chez les enfants. Cet aspect bosselé de la peau n’est pas observé que sur le bout des orteils. Il peut aussi être remarqué sur les côtés des pieds. De plus, certains patients se plaignent aussi d’une sensation de brûlure

La Fédération internationale des pédiatres a présenté une étude de cas faite sur un garçon de 13 ans qui corrobore les observations de ses confrères ibériques. L’adolescent a développé des lésions et des rougeurs sur les orteils des deux pieds. Quelques jours plus tard, il a commencé à souffrir des symptômes du COVID-19 : fièvre, toux, difficultés respiratoires... 

Des lésions qui disparaissent après une dizaine de jours

Les spécialistes précisent que les lésions apparues sur les pieds des jeunes patients disparaîtraient après 7 à 10 jours. Néanmoins, des croûtes et une décoloration ont parfois été observées jusqu’à un mois après l’arrivée du symptôme. Les médecins précisent que la majorité des enfants suivis, n’ont pas présenté d’autres signes du COVID-19. Un petit nombre des petits malades ont présenté de signes bénins (toux sèche, difficultés respiratoires).


Des recherches supplémentaires

Dans les différentes publications parues sur ce sujet, les médecins reconnaissent qu’il n’est pas possible d’établir un lien sûr entre ce nouveau symptôme et le SARS COV 2. Toutefois, face aux nombreuses remontées des professionnels de santé, ils appellent à la vigilance.

La dermatologue pédiatrique et présidente de la section Dermatologie à la Northwestern University Feinberg School of Medicine, Dr Amy Paller, qui a étudié une trentaine de photos de cette condition sur des enfants positifs au COVID-19, a fait part de ses observations dans un communiqué de presse. Elle explique que “nous ne savons pas avec certitude si cela est lié à la COVID-19, mais puisque cette affection est si courante en ce moment, pendant une pandémie, et qu’elle se produit chez des patients autrement asymptomatiques ou légèrement affectés, cela fait trop de coïncidences pour ne pas être une manifestation du virus chez les patients adolescents ou dans la vingtaine”. L’experte ajoute “Je pense que c'est beaucoup plus endémique que nous ne le pensons même. La bonne nouvelle, c'est que ce trouble se résout spontanément”.

Elle préconise que des analyses d’anticorps soient menées sur les enfants ayant des lésions aux orteils. En effet, ces blessures étant des signes précoces d’une infection au nouveau coronavirus, elle craint que les tests PCR reviennent négatifs. 

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.