Toux sèche ou toux grasse : comment bien les différencier ?

© Istock
La toux est l'un des principaux symptômes de la grippe. La toux peut se manifester de deux façons : sèche ou grasse et son aspect peut permettre d'orienter le diagnostic, en fonction de la présence ou non d'expectorations.
PUB

Quelle est la différence entre une toux sèche et une toux grasse ?

La toux correspond à un phénomène réflexe dû à une irritation des voies aériennes supérieures ou des bronches. La toux sèche est plus souvent liée à une atteinte ORL, elle ne provoque pas d'expectorations muqueuses et est plutôt d'allure irritative. C'est celle que l'on observe en début de grippe, lors d'une laryngite, d'une trachéite, d'une manifestation allergique ou encore d'une coqueluche. Elle se présente par quintes. La toux grasse est plus souvent d'origine bronchique et accompagnée d'un encombrement. Elle vise à évacuer les mucosités qui s'accumulent dans les bronches. Elle peut donc être accompagnée de crachats blancs ou jaunâtres s'ils sont infectés.

PUB
PUB

Quel bilan pratiquer face à une toux chronique ?

Lorsque la toux dure plusieurs semaines, on dit qu'elle devient chronique et un bilan s'impose, surtout chez le sujet fumeur. Un examen attentif de la sphère ORL est pratiqué par le médecin et une radiographie des poumons accompagne ce bilan. Si la toux est grasse, on s'oriente plutôt vers une pathologie bronchique, notamment chez le fumeur. La toux sèche persistante doit faire évoquer une allergie ou encore un reflux gastro-œsophagien qui peut entraîner une irritation de la sphère ORL, par l'acidité gastrique qui remonte.

Publié le 11 Août 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé