Coronavirus : la femme enceinte ne transmet pas le SARS CoV-2 au fœtus

Pour faire face à l’épidémie du nouveau coronavirus, des mesures exceptionnelles comme la fermeture des écoles jusqu’à "nouvel ordre", ont été prises par le gouvernement. En cette période anxiogène, une nouvelle rassurante parvient aux femmes enceintes : la COVID-19 ne peut pas se transmettre au fœtus, selon de nouvelles recherches.
© Istock

Ecouter l'article :

Un nouveau-né chinois testé positif au coronavirus SARS CoV-2 quelques heures après sa naissance en février dernier avait fait craindre une possible transmission mère-enfant in-utero. Mais, une nouvelle recherche britannique indique qu’il n’y a pas d’évidence que la maladie COVID-19 mette le fœtus en danger.

Coronavirus : les femmes enceintes ne sont pas plus à risque

Les femmes enceintes sont souvent citées dans la liste des personnes à risque qu'il faut protéger. En effet, la grossesse altère leur système immunitaire, les laissant généralement plus vulnérables aux virus comme la grippe. Mais, cela ne serait pas le cas avec le nouveau coronavirus, selon les chercheurs du Collège royal d'obstétriciens et de gynécologues, du Collège royal des sages-femmes, du Collège royal des pédiatres et de la santé des enfants. Ils sont parvenus à cette conclusion après avoir analysé les dossiers médicaux de 147 femmes enceintes dont 64 étaient infectées par le SARS CoV-2 et 82 des cas suspects. 8% des patientes avaient des symptômes sévères et 1% était dans un état critique.

Pas de trace dans le liquide amniotique

Une seconde étude, parue le 7 mars dans la revue scientifique The Lancet, se veut aussi rassurante pour les futurs parents. Des médecins de l'hôpital de Wuhan ont suivi 9 femmes enceintes atteintes de la COVID-19 entre les 20 et 31 janvier dernier. Ils assurent qu’aucun décès n’a été enregistré et qu’aucune patiente n’a développé de pneumonie sévère. Ces bébés - qui sont nés par césarienne - n’avaient pas de soucis de santé à leur arrivée à monde. Des analyses ont été réalisées sur le liquide amniotique, le cordon ombilical et le lait maternel. Les scientifiques n’y ont trouvé aucune trace du nouveau coronavirus.

Ne pas séparer la mère et l’enfant

En s'appuyant sur ces différents travaux, les chercheurs britanniques déconseillent d’éloigner les bébés de leur mère testée positive au coronavirus. Le professeur Russell Viner, président du Royal College of Paediatrics and Child Health, a expliqué au journal The Guardian : "l'impact de cette séparation, même à titre de précaution, peut être important à la fois pour le bébé et la mère".

Toutefois, tous les experts s’entendent sur un autre point. Le SARS CoV-2 est un coronavirus encore mal connu. Ainsi, même si ces dernières informations peuvent réduire certaines angoisses des futurs parents, il reste primordial de suivre les consignes d’hygiène.


Les bons gestes à suivre pour se protéger du coronavirus

Bien que les risques paraissent moindres pour les bébés et les enfants, il est préférable que les futures mamans ou les jeunes parents évitent le coronavirus SARS Cov 2. Il est recommandé de respecter les recommandations sanitaires pour éviter une contamination :

  • Se laver les mains très régulièrement avec un gel hydroalcoolique ou de l'eau et du savon.
  • Tousser ou éternuer dans son coude.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.
  • Porter un masque quand on est malade.

Infographie Coronavirus : ce qu'il faut savoir

Infographie Coronavirus : ce qu'il faut savoir© IstockTraduction : Planet Media

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.