Contre le cholestérol : bien manger, bien bouger

Publié le 10 Décembre 2007 à 1h00 par Rédaction E-sante.fr
On ne rigole pas avec le cholestérol car, en excès, il constitue l'un des principaux facteurs de risque cardiovasculaire. Or les maladies cardiovasculaires représentent dans notre pays la première cause de mortalité. Seule solution, prendre son taux de cholestérol en main : bien manger et bien bouger !
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Cholestérol : régime ou médicament ?

Certes, il existe des médicaments très efficaces contre l'excès de cholestérol ou hypercholestérolémie : les statines. Mais nombre de personnes présentant un taux de cholestérol élevé, peuvent éviter de prendre de tels médicaments. Comment ? En changeant certains paramètres de leur mode de vie et de leurs habitudes alimentaires. Les recommandations sont très claires à ce sujet.

Mode de vie et diététique : les recommandations

Pratiquer régulièrement une activité physique type marche rapide, à raison de 30 minutes tous les jours.Eliminer les facteurs de risque : diabète, hypertension artérielle et tabagisme. Régime diététique selon quatre principes :

  • Limitez les apports en graisses saturées d'origine animale au profit des acides gras mono- ou poly-insaturés (autrement dit, limiter les produits gras animaux tels que charcuterie et viandes rouges, les plats en sauce, les viennoiseries, le jaune d'oeuf et les produits laitiers).
  • Augmentez la consommation d'acides gras poly-insaturés oméga-3 (autrement dit, manger du poisson au minimum deux fois par semaine).
  • Augmentez les fibres et micronutriments présents dans les fruits, les légumes et les produits céréaliers (surtout des céréales complètes).
  • Limitez les cholestérol alimentaire en privilégiant les aliments enrichis en stérols végétaux (autrement dit remplacez le beurre par une margarine végétale enrichie en stérols végétaux, privilégiez les huiles végétales et limitez les autres sources de graisses comme la crème fraîche).

Suivi et surveillance : dosage du LDL-cholestérol

L'indicateur du cholestérol est le dosage sanguin du LDL-cholestérol, le « mauvais cholestérol ». Il suffit d'une simple prise de sang à faire régulièrement, selon les indications de son médecin. Mais la valeur cible dépend du nombre de facteurs de risque personnels. Ainsi, la concentration en LDL-cholestérol à atteindre et à maintenir doit être inférieure à 2,2 g/l en l'absence de facteur de risque. Elle doit être inférieure à 1,9 g/l en présence d'un facteur de risque, à 1,6 g/l en cas de deux facteurs de risque et à 1,3 g/l en présence de plus de deux facteurs de risque. La valeur chute à 1g/l en cas d'antécédents de maladie cardiovasculaire avérée. Quels sont les facteurs de risque ? Antécédent de maladie cardiovasculaire, diabète de type 2, hypertension, taux de HDL-cholestérol inférieur à 0,4 g/l (« bon cholestérol »), antécédents familiaux de maladie coronaire précoce, mais aussi âge (supérieur à 45 ans pour les hommes et supérieur à 55 ans pour les femmes) et le tabagisme actuel ou récemment interrompu (depuis moins de trois ans).

Contre le cholestérol : régime seul ou régime + médicaments !

A noter que dans tous les cas, même si l'adaptation du régime alimentaire selon les recommandations n'est pas suffisamment efficace et qu'une prescription médicamenteuse s'impose, le régime devra être poursuivi en parallèle.

Source : Recommandations de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), mars 2005 et toujours d'actualité en 2007.