Comment prévenir la maladie d'Alzheimer ?

La 9e conférence internationale sur la maladie d'Alzheimer qui s'est déroulée à Philadelphie aux Etats-Unis, a été l'occasion de rappeler qu'il existe des facteurs environnementaux sur lesquels on peut agir pour retarder le déclin cognitif. La liste est longue, et vaut la peine d'être entendue.

Les facteurs génétiques ne sont pas les seuls déterminants dans la maladie d'Alzheimer. Il existe une longue liste de facteurs environnementaux très courants qu'il est intéressant de connaître.

Toutes ces conclusions ont été établies à partir de multiples études indépendantes.

  • L'obésité double le risque de développer une maladie d'Alzheimer.
  • L'excès de cholestérol ou l'hypertension multiple ce risque par six.
  • Un diabète accélère également le déclin cognitif.
  • Il en est de même pour toutes les maladies cardiovasculaires.
  • En revanche, l'usage d'antidiabétiques et d'anti-hypertenseurs prévient le risque.
  • Un taux élevé de HDL-cholestérol (« bon cholestérol ») aux âges moyens de la vie, influence positivement la santé cognitive, le LDL (« mauvais cholestérol ») ayant l'effet inverse. Et bon à savoir : une activité physique, une consommation modérée d'alcool et d'acides gras mono-insaturés (huile d'olive par exemple), permettent d'augmenter le HDL-cholestérol.
  • Une consommation régulière de fruits et légumes préserve les fonctions cognitives.
  • Il en est de même des activités physiques, même si elles sont légères à modérées comme la marche, mais également des activités mentales et sociales, qu'elles soient culturelles, politique ou manuelles.

Finalement, l'arme contre la maladie d'Alzheimer est l'adoption d'une bonne hygiène de vie :

1. alimentation équilibrée riche en fruits et légumes et réduite en alcool,

2. lutte contre l'excès de poids, l'hypertension artérielle et l'excès de cholestérol,

3. activité physique, mentale et sociale régulière.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Le Quotidien du Médecin, 22 juillet 2004.